22.12.2016, 21:03

La réforme de l'école secondaire neuchâteloise se passe mal, estiment les syndicats

chargement
La réforme de l'école secondaire neuchâteloise se passe mal, estiment les syndicats

CANTON DE NEUCHÂTEL Selon les syndicats d'enseignants, la grande réforme de l'"école secondaire" neuchâteloise pose de gros problèmes. Leur vision de la situation et la réaction de l'Etat sont à découvrir dans nos éditions payantes de ce vendredi.

Depuis la rentrée du mois d’août, la grande réforme de l’«école secondaire» neuchâteloise (cycle 3) s’applique à la 10e année Harmos. Les trois sections ont été supprimées et remplacées par des classes à niveaux dans cinq disciplines.

Selon les syndicats d’enseignants, les choses se passent mal, en raison notamment de trop grandes différences de compétences entre les élèves, ainsi que de difficultés liées aux évaluations.

Du côté de l’Etat, on ne nie pas les difficultés, tout en considérant que les premiers mois se sont déroulés comme cela avait été prévu et qu'il est normal qu’une réforme d'une aussi grande ampleur soit améliorée au fil du temps.

Les premiers bilans des uns et des autres sont à découvrir dans nos éditions payantes de ce vendredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top