02.08.2015, 19:45

Le canton présente les enjeux de la votation sur l'accueil des enfants et la fiscalité des entreprises

chargement

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a présenté ce matin les enjeux du scrutin de la votation cantonale du 3 avril prochain.

La population devra se prononcer sur la révision de la fiscalité des entreprises et la loi sur l'accueil des enfants, à laquelle est opposée une initiative populaire.

Deux objets étroitement liés, dont le canton attend beaucoup. Le Conseil d'Etat, suivant la position du Grand Conseil, recommande de voter oui au deux objets, et non à l'initiative.

Le contrat-social, impliqué par la participation financière des entreprises aux structures d'accueil extrafamilial, est «un contrat où tout le monde y gagne», estime le Conseil d'Etat.

Un avis que ne partage pas le Comité de l'initiative populaire «Un enfant, une place», qui s'oppose à la nouvelle loi sur l'accueil des enfants.

Benoît Couchepin, représentant du Comité, a répété ce matin lors d'un point presse parallèle, qu'il considérait ce scrutin juridiquement illégal, parce qu'il lie deux objets qui ne devraient pas l'être. Il va donc s'employer à obtenir l'annulation du scrutin.

Retrouvez tout le développement dans l'édition de «L'Express» et «L'Impartial» de demain. /comm-réd


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Série téléviséePour les 25 ans de «Friends», les fans de la série culte se sont régalés au cinéma lors d’une projection uniquePour les 25 ans de «Friends», les fans de la série culte se sont régalés au cinéma lors d’une projection unique

SolidaritéSuccès pour le Téléthon en terres neuchâteloisesSuccès pour le Téléthon en terres neuchâteloises

IndustrieCinq défis de l’horlogerie pour 2020… et au-delàCinq défis de l’horlogerie pour 2020… et au-delà

CommercesLe kiosque du Trésor disparaîtra à Neuchâtel: la Ville souhaite un autre type de commerce à cet endroitLe kiosque du Trésor disparaîtra à Neuchâtel: la Ville souhaite un autre type de commerce à cet endroit

PolitiqueDidier Berberat, l’homme aux 17 conseillers fédérauxDidier Berberat, l’homme aux 17 conseillers fédéraux

Top