28.06.2016, 11:07

Le chef du service neuchâtelois de la sécurité civile et militaire s'en va

chargement
Jacques Magnin, ici au premier rang lors de la 19e assemblée générale de la Societé neuchateloise de tir sportif SNTS, quittera ses fonctions de chef de service cet automne.

administration Jacques Magnin, chef du service de la sécurité civile et militaire (SSCM) et commandant d’arrondissement, quittera ses fonctions au 30 septembre, pour donner une nouvelle orientation à sa carrière.

À la tête du service de la sécurité civile et militaire (SSCM) depuis le 1er décembre 2011, Jacques Magnin quittera ses fonctions au 30 septembre, afin de "donner une nouvelle orientation à sa carrière", indique l'Etat dans un communiqué ce mardi.

Jacques Magnin s'est notamment illustré en réorganisant le service et en participant à la définition des nouvelles bases légales et réglementaires ainsi qu'à la délégation des activités du domaine de la défense incendie à l’ECAP.

Impliqué dans plusieurs projets liés à la protection de la population, notamment la réforme de la protection civile et l’étude de la centrale neuchâteloise d’urgence, il a aussi contribué à l’élaboration du nouveau plan de gestion de crise et de catastrophe ORCCAN, à la publication d’un catalogue des dangers KATAPLAN, ainsi qu’à la redéfinition des missions de l’unité d’intervention psychosociale. Il a présidé l’étatmajor de conduite dans le cadre de l’exercice du réseau national de sécurité en 2014 ou lors d’événements majeurs sur le canton.

Par ailleurs, pas plus tard que lundi soir, Jacques Magnin a également accédé au poste de Conseiller communal dans sa commune de Boudry. Le poste de chef du SSCM sera mis au concours dans les prochaines semaines.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top