20.12.2018, 16:01

Le Neuchâtelois Denis de la Reussille s’inquiète de la voie suivie par les CFF

Premium
chargement
Les trains ne sont plus aussi ponctuels, constate Denis de la Reussille.

Emploi La ponctualité des CFF n’est plus ce qu’elle était. C’est l’avis du conseiller national neuchâtelois Denis de la Reussille. Il se veut le relais des usagers et interpelle le Conseil fédéral. Celui-ci va-t-il s’assurer que les CFF continuent à assumer leur mission de service public?

Il n’y a pas de nostalgie dans la démarche du conseiller national neuchâtelois Denis de la Reussille (POP). Simplement le constat que les trains ne sont plus aussi à l’heure que par le passé. Il s’en inquiète et déplore la volonté des CFF de sacrifier des emplois au détriment de la qualité du service public.

«C’est mon...

À lire aussi...

PréventionDans les pharmacies neuchâteloises, le CBD est placé sous surveillanceDans les pharmacies neuchâteloises, le CBD est placé sous surveillance

Médecine du sportUn centre pour le sport et les sportifs inauguré à NeuchâtelUn centre pour le sport et les sportifs inauguré à Neuchâtel

Votation cantonaleVote à 16 ans: un partisan et une opposante face à faceVote à 16 ans: un partisan et une opposante face à face

EnvironnementOppositions au Creux-du-Van: Neuchâtel et Vaud ont tranchéOppositions au Creux-du-Van: Neuchâtel et Vaud ont tranché

ExpositionCritiques, engouement et interrogations sur le phénomène du voyage au MENCritiques, engouement et interrogations sur le phénomène du voyage au MEN

Top