23.08.2019, 19:33

Le train de la confiance est sur les rails de la ligne directe

Premium
chargement
A l'Ancien Manège, à La Chaux-de-Fonds, le conseiller d'Etat Laurent Kurth insiste: il faut transformer les réformes fiscales en moteur d'attractivité du canton de Neuchâtel.

conseil d’Etat neuchâtelois Attractivité, image redorée, retour d’un climat de confiance: le Conseil neuchâtelois a choisi vendredi, sur le tracé de la future ligne ferroviaire directe, de délivrer un message optimiste à mi-législature. Ambiance.

«Ce n’est pas un hymne à la gloire du gouvernement. Notre boulot, c’est d’améliorer l’image du canton de Neuchâtel.» Et selon Alain Ribaux, président du Conseil d’Etat, le train est sur les bons rails. Symboliquement, à mi-législature, il a emmené les journalistes de Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds, via Cernier, sur le tracé de la future ligne directe. Le bus...

À lire aussi...

FormationLe Conseil d’Etat lance le projet d’un nouveau bâtiment pour l’Université de NeuchâtelLe Conseil d’Etat lance le projet d’un nouveau bâtiment pour l’Université de Neuchâtel

FormationUn nouveau bâtiment pour l’Université de Neuchâtel en 2026Un nouveau bâtiment pour l’Université de Neuchâtel en 2026

TransportsDes rails devront être remplacés entre Neuchâtel et La Chaux-de-FondsDes rails devront être remplacés entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds

Top