26.06.2018, 17:41

Les députés neuchâtelois approuvent les comptes à l'unanimité

chargement
L'exercice a clos sur un déficit de 52,3 millions de francs, en amélioration de 22 millions par rapport à 2016.

Finances Réunis au Château, les députés neuchâtelois ont accepté ce mardi les comptes 2017 à l'unanimité. L'exercice s'est terminé sur un déficit de 52,3 millions de francs.

Malgré une situation financière difficile, les députés neuchâtelois ont accepté mardi les comptes 2017 à l'unanimité. L'exercice a clos sur un déficit de 52,3 millions de francs, en amélioration de 22 millions par rapport à 2016.

"Ce résultat a été atteint au prix d'efforts importants du Conseil d'Etat, de l'administration et de la population neuchâteloise", a déclaré le conseiller d'Etat Laurent Kurth. "Ce sprint d'une durée d'un marathon ne peut pas se poursuivre des années", a-t-il ajouté.

La situation "reste fragile" et la question du sous-investissement est "inquiétante", note le chef du Département des finances et de la santé. Le Conseil d'Etat demande aux députés de réaliser "l'union sacrée" lors du prochain semestre où des réformes majeures seront votées, comme la refonte de la péréquation financière intercommunale.

Le Grand Conseil aura l'occasion "de faire sortir le canton de l'ornière" et lui "permettre de retrouver le chemin de la prospérité", a précisé Laurent Kurth. Le Conseil d'Etat veut retrouver l'équilibre d'ici à 2020.

Les problèmes du manque d'investissements et du manque de personnel pour développer les projets inquiètent les socialistes et les Verts. "A ce rythme-là, on ne pourra bientôt plus planter un clou, parce que l'on manquera d'ouvriers", a déclaré la socialiste Johanne Lebel Calame. Pour la députée, "le frein à l'endettement n'est pas adapté à une conjoncture difficile".

Dette "préoccupante"

La dette au 31 décembre 2017 s'est accrue de 124,3 millions pour atteindre 1,43 milliard, soit une hausse de 9,5%. "Cela est préoccupant pour les générations suivantes", a relevé Maxime Auchlin, député suppléant Vert'libéraux. La dette "menace de s'alourdir si le frein à l'endettement est levé, comme le souhaitent certains".

Le député PLR Andreas Jurt estime que le canton de Neuchâtel souffre d'une "surréglementation" et d'un nombre de fonctionnaires élevés. "L'administration s'auto-alimente. Le citoyen neuchâtelois doit s'adapter à 1132 directives, contre 332 à Appenzell Rhodes-Intérieures".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

mérite sportifLa sportive neuchâteloise de l'année 2019 s'appelle Marianne FattonLa sportive neuchâteloise de l'année 2019 s'appelle Marianne Fatton

Droits des animauxEd Winters en conférence à Neuchâtel: «Un monde végane ne mettra pas les éleveurs à la rue»Ed Winters en conférence à Neuchâtel: «Un monde végane ne mettra pas les éleveurs à la rue»

PolitiqueL’UDC neuchâteloise a tourné la page Yvan PerrinL’UDC neuchâteloise a tourné la page Yvan Perrin

TransportsLe Noctambus ramènera encore les fêtards neuchâtelois en 2020Le Noctambus ramènera encore les fêtards neuchâtelois en 2020

Conseil fédéralElus neuchâtelois: satisfaction au PLR, déception à gaucheElus neuchâtelois: satisfaction au PLR, déception à gauche

Top