16.12.2017, 08:00

Les faits divers neuchâtelois les plus lus en 2017

chargement
Les faits divers neuchâtelois les plus lus en 2017

Rétrospective L'année 2017 touche à sa fin. En guise de rétrospective, nous vous proposons de revenir sur les faits divers les plus lus sur notre site sur les 11 derniers mois.

Janvier

Un car avec des élèves chaux-de-fonniers a un accident en Valais

Plus de peur que de mal pour ces écoliers de La Chaux-de-Fonds revenant d'un camp de ski à Vissoie, en Valais. C'est le vendredi 13 de ce premier mois de l'année que leur car, en voulant éviter une camionnette, glisse et heurte une barrière.

Aucun des 55 enfants ni des 8 accompagnants adultes n'est blessé, mais le car et celui qui le suivait sont bloqués. Un autre véhicule doit être affrété pour rapatrier les élèves.

Le toit du dancing Les Caraïbes en feu

Un sinistre spectaculaire mais qui n'a fait heureusement aucun blessé. Le dimanche 29 vers 20h30, le toit du dancing Les Caraïbes, à La Chaux-de-Fonds, prend feu.

L'établissement est fermé ce soir-là. La seule personne résidant dans la bâtisse a quitté l’immeuble en fin d’après-midi. Le feu ne se propage pas, puisqu’il n’y a pas de maison mitoyenne. Mais il faut tout de même huit professionnels du SIS des Montagnes et 14 volontaires avec quatre véhicules lourds et deux légers pour venir à bout du sinistre.

Photo SP- Patrick Chollet

Février

Une voiture de police sur le toit

Les routes enneigées n'épargnent  personne durant ce mois de février. Alors qu'ils sont partis pour porter secours à des automobilistes blessés et coincés dans leur voiture près du col de La Tourne, des policiers perdent eux-mêmes la maîtrise de leur véhicule, qui finit sur le toit, entre Corcelles et Montmollin.

Le policier qui conduisait le véhicule est conduit à l’hôpital pour un contrôle. Il présente de légères coupures au visage et peut rapidement quitter l’hôpital. Son collègue passager n’est pas blessé. Quant à la conductrice de la voiture du premier accident, elle est désincarcérée, puis conduite en ambulance à l’hôpital. Son passager, lui, reçoit quelques soins sur place.

Un incendie détruit un rural à Bevaix

L'après-midi du 23, un incendie se déclare dans une ferme à Bevaix, non loin de l'A5. Attisé par un fort vent d'ouest, le feu détruit entièrement un rural et son annexe. La partie habitable est épargnée.

L'incendie ne fait aucune victime, ni hommes, ni bêtes. Mais la présence d'un taureau parmi les 70 vaches à évacuer ne facilite pas la tâche des sauveteurs.

Photo David Marchon

Mars

Neuchâtel: la police diffuse les images impressionnantes d'un accident

Pour attirer l'attention des conducteurs sur la dangerosité de la conduite dans les tunnels sous la ville de Neuchâtel, la police neuchâteloise rend publiques sur sa page Facebook des images prises par une caméra de surveillance lors d'une perte de maîtrise. On y voit un véhicule en heurter un autre, avant de partir en tonneaux. La publication fait un carton sur Facebook.

Un adolescent électrocuté en gare de Cornaux

C'est le premier vrai drame de l'année. Le 9 dans la soirée, un jeune Landeronnais de 17 ans est touché par un arc électrique alors qu'il vient de monter sur un wagon stationné en gare de Cornaux. Il est héliporté au Centre hospitalier universitaire vaudois (Chuv). Le 13, on apprend que le malheureux est décédé des suites de ses brûlures.

Cette tragédie déclenche une vive émotion dans la région. Elle entraîne aussi une prise de conscience des dangers de l'électricité dans le contexte ferroviaire.

Avril

Une automobiliste plonge dans un sous-voie à La Chaux-de-Fonds

Pas de chance pour cette automobiliste chaux-de-fonnière. Alors qu'elle circule normalement dans le giratoire de la Combe-à-l'ours, à La Chaux-de-Fonds, ce 18 avril, elle est percutée par un autre véhicule.

Sous l’effet du choc, la voiture de la Chaux-de-Fonnière opère un tourné sur route, défonce la barrière métallique et termine sa course dans le fossé, plongeant dans le passage sous voie. Blessée, la conductrice de 57 ans est transportée à l’hôpital en ambulance.

Photo David Marchon

Trois villas sont la proie du feu à Bôle

Le dimanche 29 au soir, trois villas mitoyennes sont la proie des flammes à la rue du Chasselas, à Bôle. Une trentaine de pompiers de Cortaillod, Colombier et Bôle, et une dizaine de policiers, participent durant toute la nuit aux travaux d'extinction et de recherche. Le travail des hommes du feu est rendu particulièrement délicat de par la construction de ce bloc: son ossature est en bois.

On apprend bientôt que c'est une habitante de l'une des villas, minée par un divorce mal vécu, qui a bouté le feu à son habitation, tentant ainsi de mettre fin à ses jours. Elle n'a été que légèrement blessée.

Photo témoin lecteur

Mai

Un jeune homme perd la vie dans un accident de la route à Colombier

Le 18 mai peu après 16h, un Fribourgeois de 18 ans perd la maîtrise de son véhicule près du giratoire de la Brena, à Colombier. Sa voiture s'encastre violemment dans un poteau. Malgré l'intervention rapide des secours, le malheureux ne peut être sauvé.

Bien que grièvement blessés, les deux passagers réchappent à l'accident. Ils sont transférés à l'hôpital de l'Ile, à Berne, l'un en hélicoptère, l'autre en ambulance.

Deux femmes électrocutées au port de La Neuveville

Le 15 mai, deux femmes et le chien de l'une d'elle décèdent dans le lac de Bienne, au port de La Neuveville. La première s'est jetée au lac pour secourir son chien, la seconde pour tenter de venir en aide à la première. Il apparaît rapidement qu'elles ont été électrocutées en raison d'une installation électrique défaillante.

Ce drame, qui survient quatre ans après un autre semblable dans le port de Neuchâtel, relance la question de la conformité des installations électriques dans les ports. Plusieurs communes du Littoral contrôlent ou modifient ensuite leurs installations pour éviter un nouvel accident.

Photo Valentino Pedone

Un homme se noie dans le lac de Neuchâtel

Nouveau drame lié au lac, celui de Neuchâtel cette fois. Le 22 mai, un Neuchâtelois de 26 ans entre dans le lac au large des Jeunes-Rives, à Neuchâtel, pour récupérer un ballon tombé dans le lac. Mais arrivé à une vingtaine de mètres à peine de la rive, il donne bientôt des signes de détresse.

Plusieurs de ses amis, qui pique-niquaient avec lui sur la rive, se jettent rapidement à l'eau pour tenter de le secourir. Mais ils ne parviennent pas à le localiser, le malheureux ayant coulé. Il est retrouvé plus tard dans la soirée par cinq mètres de fond.

 

Juin

Un mari poignarde sa femme à Peseux

Dans la nuit du 2 au 3 juin, lors d'une dispute conjugale qui tourne mal, un habitant de Peseux frappe son épouse de nombreux coups de couteau. Il blesse également sa belle-sœur, qui tente de s'interposer, devant leur fils de six ans.

Sérieusement blessée, la victime est emmenée à l'hôpital de l'Ile, à Berne. Quant à l'auteur des coups, il affirme que c’est sa femme, aidée de sa sœur, qui a commencé à l’agresser et qu’il n’a fait que se défendre.

Fumée à la maternité de Pourtalès

Ce n'est pas une cigogne mais bien les pompiers de Neuchâtel qui interviennent, le 20 juin au soir, à la maternité de l'hôpital Pourtalès, à Neuchâtel. Ils répondent à une "alarme automatique positive", déclenchée à la maternité, au cinquième étage du bâtiment.

Mais les nouveau-nés n'ont rien à craindre. C'est un four à micro-ondes défectueux qui a produit de la fumée. Les pompiers repartent une heure après être arrivés. Personne n'a été mis en danger.

Photo SNP

Juillet

Un avion s'écrase à Colombier

Le 5 juillet en début d'après-midi, un avion biplace qui vient de décoller de l'aéroport de Colombier s'écrase dans la forêt, à une centaine de mètres de la plage de Robinson et de la terrasse du restaurant. La police, les services de secours et la Rega se rendent rapidement sur place. Mais ils ne peuvent sauver les occupants de l'appareil, un homme et une femme.

On apprend par la suite que l'avion, propriété d'une école de vol lausannoise, a piqué du nez après avoir terminé une série d'exercices d'atterrissage-décollage à Colombier, alors qu'il était parti pour rentrer à sa base lausannoise. L'enquête, toujours en cours, a été confiée au Bureau français d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile.

Photo Lucas Vuitel

Une bande d'ados saccage la piscine du Locle

Du matériel technique, du mobilier de la terrasse, tous les pots de fleurs ainsi que des cailloux lancés dans le bassin de la piscine du Locle. C'est ce triste spectacle que découvre, le jeudi 6 juillet au matin, le personnel des lieux. Les responsables de ces actes de vandalisme s'avèrent être des ados, qui ont filmé leurs "exploits" et publié la vidéo sur les réseaux sociaux.

Grâce au travail acharné du personnel et de la voirie, la piscine rouvre le lendemain. Les dégâts se montent à plusieurs milliers de francs.

 

Août

Double homicide aux Verrières

Dans la nuit du 4 au 5 août aux Verrières, un homme tire sur son ex-compagne et sur un autre homme qui se trouvait avec elle. Il appelle ensuite la police et se rend sans opposer de résistance. Les secours ne peuvent que constater le décès des deux victimes.

On apprend bientôt que le tueur était membre de la société de tir du village. L'arme utilisée était une arme de poing obtenue quelques années plus tôt d'une connaissance. Il ne s'agit donc pas d'une arme militaire.

Un ULM se crashe au Creux-du-Van

Après le biplace à Colombier le mois précédent, c'est un ULM qui se crashe ce 22 août vers 20h au Creux-du-Van, à deux pas du restaurant du Soliat, et prend feu.

Un ouvrier agricole intervient immédiatement et, vidant trois extincteurs, parvient à maîtriser le sinistre. Mais il ne peut que constater le décès des deux occupants de l'engin, non immatriculé.

Photo David Marchon

Septembre

Emeute à la Braderie

Dans la nuit du 2 au 3 septembre à la Braderie de La Chaux-de-Fonds, une bagarre dans les toilettes du parking d'Espacité tourne à l'émeute. Alors que des secours interviennent pour un homme blessé au couteau durant la bagarre, ils sont bientôt pris à partie.

Les policiers ripostent avec des sprays au poivre et la situation s'envenime: un groupe de gens cherchant à en découdre jettent des bouteilles et des pierres sur les agents. Les émeutiers, entre 50 et 70 estimera par la suite la police, arrachent des barrières de sécurité et s'en prennent à des vitrines et des véhicules stationnés. Une quarantaine d'agents sont mobilisés. La situation revient à la normale vers 3h du matin, après que la police eut interpellé quatre individus.

Photo SP-Police neuchâteloise

Un requérant d'asile poignardé au centre d'accueil de Fontainemelon

Une "altercation pour des broutilles" - selon les mots du procureur en charge du dossier - qui tourne au tragique. Le soir du 12 septembre, Jules, un demandeur d'asile congolais de 43 ans, est poignardé à mort dans le centre d'accueil de Fontainemelon par un autre pensionnaire du lieu. Le tueur, un Géorgien 36 ans, a assené plusieurs coups de couteau dans le dos de sa victime, devant plusieurs témoins. Il est arrêté peu après.

Ce drame crée une vive émotion car la victime est connue comme une personne paisible, qui joue volontiers les médiateurs entre les pensionnaires du centre. Une "marche de la fraternité" est organisée quelques jours plus tard entre la gare des Hauts-Geneveys et le centre de Fontainemelon, pour rendre hommage à Jules.

 

Octobre

Eboulement au Col-des-Roches

C'est une scène qui restera longtemps dans l'esprit de ceux qui en ont été témoin: dans la soirée du 3 octobre, des tonnes de rochers s'effondrent dans la carrière du Col-de-Roches, au Locle. L'éboulement produit un immense nuage de poussière, visible loin à la ronde. Personne n'est blessé.

De nombreux riverains ont filmé l'événement et le partagent abondamment sur les réseaux sociaux. Les commentaires des cinéastes amateurs abasourdis sont aussi savoureux que les images sont impressionnantes.

Un homme poignarde sa mère à mort à La Chaux-de-Fonds

C'est un drame familial particulièrement sordide qui se joue à La Chaux-de-Fonds le soir du 15 octobre. Un homme âgé de 31 ans poignarde sa mère de 62 ans et le mari de celle-ci, âgé de 36 ans. Grièvement blessé, ce dernier parvient à se réfugier chez des voisins. Son épouse n'a pas cette chance: elle ne survivra pas à l'attaque.

Le meurtrier est appréhendé 40 minutes plus tard par la police. Il n'oppose pas de résistance. Son acolyte se livrera de lui-même aux autorités dans la nuit.

 

Novembre

Un couple décède dans un accident de voiture à La Chaux-du-Milieu

Le 1er novembre peu avant 11h, une sexagénaire domiciliée à La Brévine perd la maîtrise de son véhicule en pleine campagne, au lieu dit Le Quartier, près de La Chaux-du-Milieu. La voiture sort de la route et percute violemment un mur de pierres sèches.

Le passager, qui est le mari de la conductrice, décède sur place malgré l'intervention rapide des secours. Quant à la conductrice, elle succombe dans l'hélicoptère qui l'emmène à l'hôpital.

Photo SP - police neuchâteloise

Un radar essuie des coups de feu à Colombier

C'est sans doute le fantasme de nombreux automobilistes, même si l'entreprise aurait pu très mal tourner. Dans la nuit du 11 au 12 novembre, un ou des inconnus tirent avec une arme à feu sur un radar semi-automatique placé sur l'A5, à la sortie Colombier / Auvernier.

L'appareil est touché, son enveloppe métallique perforée par le projectile mais le système électronique est intact. La police relève tout de même que pour arriver jusqu'au radar, la balle a dû traverser les voies de circulation, ce qui est particulièrement dangereux. Sur la page Facebook d'Arcinfo, les commentaires vont bon train, entre les internautes qui soulignent la bêtise de l'acte et ceux qui auraient souhaité que le radar fût purement et simplement pulvérisé.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AventTel un calendrier de l’Avent géant, les fenêtres de plusieurs quartiers et villages s’illuminent chaque soirTel un calendrier de l’Avent géant, les fenêtres de plusieurs quartiers et villages s’illuminent chaque soir

LauréatsLa faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel a délivré 217 bachelorsLa faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel a délivré 217 bachelors

PolitiqueLes vert’libéraux neuchâtelois affichent leurs ambitions communalesLes vert’libéraux neuchâtelois affichent leurs ambitions communales

TourismeBaisse du nombre de nuitées cet été dans le canton de NeuchâtelBaisse du nombre de nuitées cet été dans le canton de Neuchâtel

SolidaritéLes actions en faveur du Téléthon dans le canton de NeuchâtelLes actions en faveur du Téléthon dans le canton de Neuchâtel

Top