24.10.2016, 17:59

Les faits divers neuchâtelois les plus lus sur Arcinfo en 2016

chargement
L'année 2016 a été riche en faits divers dans le canton de Neuchâtel.

Rétrospective L'année 2016 arrive gentiment mais sûrement à son terme. En guise de rétrospective, nous vous proposons de revenir sur les faits divers neuchâtelois les plus lus sur Arcinfo durant ces derniers mois.

Janvier

Camion en Travers sur l'autoroute entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds

La neige a joué bien des tours aux conducteurs neuchâtelois au début de l'année 2016. Nombreux se sont retrouvés en difficulté, à l'instar de ce camionneur dont le véhicule s'est mis en travers de l'autoroute, entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, devant le tunnel des Hauts-Geneveys le 7 janvier.

Les voitures ont dû circuler sur une voie le temps d'évacuer le poids-lourd. De quoi interpeller nombre d'internautes!

Photo: témoin-lecteur

Des épaves de voitures abandonnées à La Vue-des-Alpes seront éliminées

L'affaire vous a fait vivement réagir. Le 4 janvier, nous relations que L'Etat de Neuchâtel allait devoir délier les cordons de sa bourse afin de se débarrasser de véhicules non immatriculés abandonnés à La Vue-des-Alpes

La police neuchâteloise avait pu déterminer que ces véhicules appartenaient à des gens du voyage ayant transité par l’aire de Pré-Raguel à l'été 2015. Un tel abandon est passible d'une amende jusqu'à 500 francs, à quoi s'ajoutent les frais d'élimination de 350 francs.

Février

Mariée grâce à la Police neuchâteloise

L'histoire a fait fondre des centaines de Neuchâteloises et de Neuchâtelois en février dernier. Bloquée dans les gorges du Seyon enneigées, une femme qui s'apprêtait à dire oui à son compagnon au Val-de-Ruz a été secourue par une brigade de la police neuchâteloise.

Les agents l'avait amenée jusqu'au Pit-Stop de Boudevilliers où un parent l'a prise en charge jusqu'à Cernier, tandis qu'une autre patrouille s'est occupée de son véhicule. Sur la page Facebook d'Arcinfo, plus de 1'100 personnes avaient réagi.

 

 

Maison détruite par les flammes au Crêt-Vaillant

Le 16 février. Le jour où tout a basculé pour les habitants de la Grand-rue 10, au Locle. Ce mardi matin-là vers 9h15, un incendie s'est déclaré dans cet immeuble du centre-ville.

Si aucun des locataires n'a été blessé, la maison de trois étages, comptant trois logements et deux surfaces commerciales, a été entièrement ravagée par les flammes.

Les spécificités de la vieille ville, pauvre en eau et aux façades rapprochées, avaient compliqué la tâche des pompiers. Les Loclois avaient ensuite fait corps avec les victimes. Un appel aux dons avait ainsi circulé sur les réseaux sociaux, incitant les habitants à la générosité envers les sinistrés.

Photo: Christian Galley

Mars

Un violent accident dans les tunnels sous Neuchâtel repose la question de la sécurité​

Un soir d'hiver, une jeune automobiliste roulait dans le tunnel de l'A5 sous Neuchâtel. Celui-ci était en bidirectionnel toutes les nuits, entre 20 heures et 5 heures du matin.

Or, la jeune femme s'est trouvée nez à nez avec une voiture qui dépassait un camion, malgré les signalisations d'interdiction de dépasser. Le choc fut inévitable entre les deux voitures et le camion.

La victime de l'accident avait ensuite écrit à l'Ofrou pour se plaindre de la signalisation routière insuffisante. Une histoire dans laquelle nombre de conducteurs s'étaient reconnus, vu des réactions recueillies sur notre site.

La Chaux-de-Fonds: trois bus coincés par la glace rue de Bel-Air

La neige a joué de sales tours aux automobilistes chaux-de-fonniers l'hiver dernier. Un incident vous a particulièrement marqué: un après-midi, trois bus se sont retrouvés coincés dans la montée de Bel-Air.

La route gelée a d'abord empêché un premier bus de monter la rue en direction de l'hôpital, puis deux autres qui ont successivement tenté en vain de le dépasser. Résultat, le trafic a été bloqué dans les deux sens pendant plus d'une heure.

Photo: témoin-lecteur

Avril

Neuchâtel: un requérant d'asile tente de s'immoler par le feu sur la place Pury

Tristesse, rage ou incompréhension, l'émotion avait été vive en avril dernier lorsqu'un requérant d'asile d'origine africaine avait tenté de s'immoler par le feu sur la place Pury à Neuchâtel. L'homme s'est aspergé d'un liquide inflammable avant de mettre le feu à ses vêtements.

Des passants étaient immédiatement intervenus afin d'éteindre les flammes. "Dès qu'on a vu les flammes, tout le monde a réagi en lançant sa veste pour étouffer le feu ou en vidant des bouteilles d'eau. On était au moins une trentaine à réagir", nous avait raconté une témoin. 

Photo: témoin-lecteur

​Série d'incendies dans la vallée de La Brévine

On a craint le pire le printemps dernier dans la vallée de La Brévine, lorsque le froid traditionnellement associé à cette région a fait place à des chaleurs tout sauf naturelles.

En moins de trois semaines, ce ne sont pas moins de quatre incendies qui se sont déclarés dans des bâtiments bréviniers, chauliers et cerneuniers. La première bâtisse à partir en fumée avait été la ferme de la Grande Joux le 31 mars (voir photo ci-dessous). La famille de locataires, absente au moment des faits, avait tout perdu.

Photo: Christian Galley

Une semaine plus tard, un nouveau feu avait pris dans un entrepôt de La Châtagne, sur la commune de La Brévine. A nouveau, personne n'avait été blessé. Puis, deux jours plus tard, c'était au tour de l'ancienne scierie du Cerneux-Péquignot de s'embraser (voir photo ci-dessous). Encore une fois, aucune victime n'était à déplorer.

A ce moment-là, la question était sur toutes les lèvres: un pyromane sévissait-il dans la région? Ou du moins, un lien entre ces trois incendies était-il envisageable? "Cela fait partie de nos hypothèses de travail", nous avaient confié les autorités.

Photo: Alain Prêtre

D'autant plus qu'une semaine plus tard, le scénario se répétait une quatrième fois, à nouveau à La Châtagne, à un petit kilomètre des lieux du deuxième sinistre.

Ce soir-là, un hangar a été ravagé par les flammes. Encore une fois, personne n'a été blessé. Le lien entre les quatre incendies n'a jamais été confirmé et la série s'est arrêtée là.

Mai

Décès tragique lors de la 20e Street-Hockey Cup

La 20e édition de la Street-Hockey Cup, tournoi populaire de street-hockey organisé au Communal du Locle, a été endeuillée par le décès de l'un de ses participants lors des compétitions du dimanche de Pentecôte.

Le drame s’est déroulé en dehors des terrains de jeu. Un hélicoptère et une ambulance avaient été envoyés sur le site du tournoi afin de prendre en charge le malheureux. En vain.

La Chaux-de-Fonds: une voiture finit dans le chantier du Pod

Un conducteur a fini sa course dans le chantier alors en cours sur l’avenue Léopold-Robert. Les dégâts étaient uniquement matériels. Mais la scène, surprenante, n'a pas manqué d'interpeller un témoin-lecteur.

Photo: témoin-lecteur

Juin

Une agression tourne au drame à La Neuveville

L'agression qui s'est produite le 1er juin à La Neuveville vous a particulièrement choqués. Un homme a attaqué une dame à l'arme blanche et lui a dérobé son sac à main avant de prendre la fuite. La victime a été blessée en tentant de se défendre.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Le malfrat en fuite s'est ensuite présenté sur la voie de chemin de fer au moment où arrivait un train. Malgré le freinage immédiat du conducteur, l’homme a été happé par le train. Il est mort sur le coup.

Le quartier de Microcity bouclé à la suite d'une fuite de gaz

Une intervention d'une rare ampleur a bloqué pendant plusieurs heures le quartier neuchâtelois de Microcity, suite à une fuite de gaz dans le bâtiment de l'Epfl. Une quarantaine de policiers et une vingtaine de pompiers ont été mobilisés.

 

"C'est une situation compliquée et très exigeante", soulignait Jacques Corthésy, commandant du SIS Neuchâtel. L'immeuble a été entièrement évacué et les habitants du quartier ont été invités à rester chez eux.

Au final, la fuite de gaz est restée confinée dans un local du bâtiment. Les étudiants, chercheurs et habitants du quartier ont pu reprendre le cours de leur journée en fin d'après-midi.

Photo: Lucas Vuitel

Juillet

La Chaux-de-Fonds: un homme retrouvé mort sous la tente du Dublin's

Majoritairement festive, la période de l'Euro a néanmoins été marquée à La Chaux-de-Fonds par une découverte macabre: le corps d'un homme, sous la tente devant le bar le Dublin's. Une structure expressément montée à l'occasion de la fête du ballon rond.

"Aucune blessure physique n'a été observée sur la dépouille. Les analyses excluant comme causes l'intervention d'un tiers, un trop grand taux d'alcool ou la consommation éventuelle de substances illicites doivent encore être effectuées", avait fait savoir la procureure Vanessa Guizzetti.

​Un scootériste perd la vie suite à un accident au centre-ville de Neuchâtel

Un accident de la circulation a coûté la vie à un scootériste en juillet dernier sur le quai Louis-Perrier à Neuchâtel. Une conductrice a perdu le contrôle de son véhicule et est venue heurté le deux-roues.

La route a été fermée à la circulation afin de permettre la venue d'un hélicoptère de la Rega. Emmenée à Berne, la victime n'a pas survécu à ses blessures.

Photo: témoin-lecteur

Août

Un chien libéré de la chaleur d'une voiture à Saint-Blaise

L'affaire a déchaîné les passions cet été en Suisse romande. Le samedi du Watt Air Jump, des agents de sécurité ont brisé la vitre d’une voiture afin de libérer un chien laissé longtemps à l'intérieur, alors qu’il faisait très chaud.

Le chien, moribond, a été pris en charge par des membres de la SPA. Après coup, le propriétaire de l'animal a voulu le récupérer, ce que la SPA de Neuchâtel a refusé de faire. Un acte illégal.

Au final, le border collie  a retrouvé son maître. "Nous avons pu vraiment discuter avec le propriétaire", nous avait expliqué Chantal Yerly, directrice de la SPA neuchâteloise. "On s’est rendu compte qu’il aimait vraiment son chien."

Photo: témoin-lecteur

​Intervention policière musclée à Peseux

La Grand-Rue à Peseux a été le théâtre d'une intervention policière musclée le dernier dimanche d'août. Après avoir proféré des menaces dans la rue, un individu s'était retranché dans son appartement et refusait d'ouvrir la porte aux gendarmes.

Ceux-ci, vêtus de gilets pare-balles, certains armés de mitraillettes, ont dans un premier temps fait le siège de l'immeuble avant de lancer l'assaut. Les agents sont ensuite ressortis avec l'individu et l'ont emmené dans un véhicule de patrouille. Le tronçon de rue a été fermé durant l'intervention.

Photo: Nicolas Heiniger

Septembre

Deux accidents mortels sur les routes du canton

Deux drames de la route ont endeuillé le canton de Neuchâtel en septembre. Le 1er du mois, un Brenassier de 52 ans a perdu la vie alors qu'il roulait au volant de son scooter sur la route cantonale au Crêt-du-Locle.

Dix jours plus tard, c'est un habitant du Val-de-Travers qui est mort entre Rochefort et Fretereules, suite à une collision frontale. Le conducteur de l'autre véhicule a dû être désincarceré, puis transporté par la Rega au Chuv à Lausanne, où il a été opéré.

​Incendie à la pizzeria de l'Etoile à Colombier

La pizzeria de L'Etoile, à Colombier, a été ravagée par un incendie à la mi-septembre. "Le tuyau de cheminée du four à pizzas a mis le feu au faux plafond", nous avait indiqué le major Jean-Claude Bonvin, du détachement des premiers secours (DPS) de Cortaillod. Le feu n'a fait aucun blessé mais le restaurant a été sérieusement endommagé.

 

Photo: SP

Octobre

Colombier: sa voiture prend le large, il lui court après sur l'autoroute

Cette scène ubuesque, filmée par la police neuchâteloise, a fait le tour du monde en octobre dernier. Alors qu'il était arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence pour discuter avec un camionneur, un automobiliste a vu sa voiture se mettre en mouvement et traverser la chaussée. Il s'est alors élancé à sa poursuite au mépris du danger.

Au final, plus de peur que de mal et une pluie de réactions sur les réseaux sociaux.

 

 

Une chute de grêle provoque un carambolage sur l'autoroute A5

La grêle a joué un sale tour aux conducteurs de la région en octobre dernier. Un violent carambolage impliquant une vingtaine de voitures est survenu sur l’autoroute A5 à la hauteur de la bretelle d’accès de Thielle.

L’accident a fait une quinzaine de blessés qui ont été transportés dans plusieurs hôpitaux de la région, et jusque dans des établissements bernois.

Novembre

Drame de la route dans les Franches-Montagnes

L'émotion est encore vive dans les Franches-Montagnes suite à ce drame de la route, survenu il y a tout juste un mois. Un Jurassien de 21 ans a perdu la vie alors qu'il marchait sur un passage protégé aux Emibois, fauché par une voiture.

La victime traversait le passage éclairé avec sa petite amie, afin de se rendre à l’arrêt du Noctambus. Le conducteur fautif, un jeune homme de 26 ans, a été interpellé peu après l’accident à son domicile du Noirmont.

Photo: Christian Galley

Un jeune homme poignardé au centre-ville de Neuchâtel

L'affaire est encore sur toutes les lèvres de la jeunesse du Littoral. Il y a tout juste trois semaines, une samedi soir, une dispute s'est soldée par une agression au couteau au bar L'Espace Faucon, à Neuchâtel.

Prise en charge d'urgence et opérée, la victime a depuis pu quitter l'hôpital. Elle va psychologiquement bien et se remet gentiment de sa blessure. Une confrontation a récemment eu lieu entre les deux parties. Signe d'un pardon mutuel, la rencontre ne remet pas en cause le travail de la justice, toujours en cours.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Top 10Les articles les plus lus sur Arcinfo en 2015Les articles les plus lus sur Arcinfo en 2015

RétrospectiveLes 15 articles les plus lus sur Arcinfo en 2014Les 15 articles les plus lus sur Arcinfo en 2014

Top