28.12.2014, 17:30

Neuchâtel avait toujours en 2013 le taux d'aide sociale le plus élevé de Suisse. Pourquoi?

chargement
Dans le canton de Neuchâtel, 10,5% des 18-25 ans touchent l'aide sociale. Contre 3,9% en moyenne suisse.
Par frk

précarité Avec 7,3% de sa population touchée, le canton de Neuchâtel avait toujours l'an dernier le taux d'aide sociale le plus élevé de Suisse. Pour quelles raisons, alors que la conjoncture est bonne et que des milliers d'emplois ont été créés?

Entre 2005 et 2013, le taux d'aide sociale a passé dans le canton de Neuchâtel de 5,4% à 7,3%, alors qu'il est resté stable en moyenne suisse. En 2013, plus de 12'000 personnes étaient touchées, dont 30% d'enfants et 30% d'actifs (des bénéficiaires qui travaillent sans réussir à toucher le minimum vital).

Pourquoi cette progression, alors que la conjoncture neuchâteloise est bonne et que les entreprises ont créé ces dernières années des milliers d'emplois? Des facteurs tels que le chômage élevé, le nombre important de divorces (et donc de familles monoparentales, à la situation plus précaire) et une épargne relativement faible sont quelques unes des raisons qui expliquent ce taux élevé. D'autres facteurs interviennent, comme le manque d'aides en amont, mais aussi un marché du travail où la concurrence est plus rude.

Pour mieux comprendre ce phénomène, "L'Express" et "L'Impartial" ont interrogé le conseiller d'Etat Jean-Nat Karakash, chef de l'Economie et de l'Action sociale, qui tord le cou à certaines rumeurs et idées fausses. A découvrir dans nos éditions payantes de lundi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top