11.02.2019, 10:03

Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds: potentiel immense pour la ligne directe

chargement
Dans la configuration actuelle, une partie des passagers doivent voyager debout.

Rail La Communauté d’intérêt des transports public du canton de Neuchâtel estime que la ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds offre un potentiel «immense» d’augmentation de la fréquence.

La ligne directe NeuchâtelLa Chaux-de-Fonds offre un potentiel d’augmentation de la fréquence «immense», estime la Communauté d’intérêt des transports publics du canton de Neuchâtel (Citrap-NE). Selon elle, c’est «une occasion unique pour la Suisse».

La Citrap-NE se réjouit des signaux positifs envoyés par la Commission des transports du Conseil des Etats et de la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics, indique-t-elle lundi dans un communiqué. Elle estime que la Confédération pourrait une nouvelle fois être «pionnière dans le domaine ferroviaire» avec la ligne directe neuchâteloise.

Il ne faudrait plus que 14 minutes pour relier les deux plus grandes villes du canton, distantes de 17 kilomètres et avec un dénivelé de 560 mètres qui les sépare. Actuellement, le trajet de 28 minutes est «l’une des pires liaisons ferroviaires de Suisse en matière de fréquentation», note la Citrap.

Trains bondés

Les trains du matin et de l’après-midi sont bondés d’étudiants et une grande partie des passagers doit voyager debout, observe l’organisation. Ce qui pousse le reste des pendulaires «à se rabattre sur l’automobile».

Avec la ligne directe, le potentiel d’augmentation de la fréquentation est donc «immense», ajoute la Citrap. Cette dernière précise que le passage à la cadence à 30 minutes a déjà permis d’augmenter de 20% la fréquentation en gare de La Chaux-de-Fonds.

ATS

À lire aussi...

RailOui crucial pour la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-FondsOui crucial pour la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds

Top