29.06.2018, 14:37

"On nous empêche de sauver des vies!", dénonce une Neuchâteloise à bord de l'"Aquarius"

Premium
chargement
Rester positive, malgré les difficultés: la Neuchâteloise Julie Melichar a la conviction que la présence de l'Aquarius en mer Méditerranée est plus que jamais essentielle.

Humanitaire La Neuchâteloise Julie Melichar vient de passer trois semaines mouvementées à bord de l’«Aquarius», ballottée d’un coin à l’autre de la Méditerranée en raison de décisions politiques qu’elle dénonce. Récit.

La Neuchâteloise Julie Melichar embarquait le 8 juin en Sicile à bord de l’«Aquarius», un navire destiné à porter secours aux migrants qui traversent la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe. Elle ne s’attendait pas à se retrouver au cœur d’une crise politique sans précédent: après avoir recueilli 629 migrants en perdition au large de la Libye, le bateau recevait l’interdiction d’accoster en Italie. Bloqué en mer, l’«Aquarius» était ensuite autorisé à rejoindre l’Espagne.

A bord du...

À lire aussi...

HumanitaireLa Neuchâteloise Julie Melichar au secours des migrants, à bord de l'AquariusLa Neuchâteloise Julie Melichar au secours des migrants, à bord de l'Aquarius

HumanitaireUne Neuchâteloise à bord de l'"Aquarius": "Nous avons vécu deux sauvetages critiques"Une Neuchâteloise à bord de l'"Aquarius": "Nous avons vécu deux sauvetages critiques"

Top