21.06.2019, 16:00

On pourra aller du canton de Neuchâtel à l'aéroport de Genève en car

chargement
La nouvelle navette de TransN.

Transports Dès le 1er juillet, un car de TransN amènera les Neuchâtelois très tôt à l’aéroport de Genève et les ramènera très tard. Cette nouvelle navette desservira La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel et Yverdon.

Dès le 1er juillet, les Neuchâtelois pourront se rendre à l’aéroport de Genève – et en revenir – tous les jours avec un car de TransN. L’attrait de cette nouvelle offre, c’est qu’elle permet de prendre l’avion très tôt sans devoir utiliser sa voiture ou réserver une nuit d’hôtel sur place, et de rentrer à des heures où les trains ne circulent plus.

La navette partira à 2h35 de la gare de La Chaux-de-Fonds, s’arrêtera à Neuchâtel (3h15) et Yverdon (3h55), pour arriver à l’aéroport peu avant 5h du matin. Ce car de 74 places, à deux étages, repartira de Genève tous les soirs à 23h30. Les tarifs seront comparables à ceux des CFF.

Les billets ne seront délivrés qu’en ligne, sur «shoptransN», et jusqu’à 5 minutes avant le départ de La Chaux-de-Fonds et le retour de Genève, histoire d’éviter les réservations en trop. L’espace prévu pour les bagages est calqué sur les normes des compagnies aériennes. TransN proposera même des rehausseurs pour les enfants âgés de 4 à 8 ans, et les chiens d’aveugles seront admis.

Jusqu’à trois courses par jour?

La compagnie neuchâteloise fera le maximum pour éviter les retards, neige ou pas, bouchons ou pas, et pourra activer au besoin son réseau de partenaires.

Cette nouvelle prestation sera testée pendant six mois, mais «selon une étude de marché, le potentiel est clairement là», déclare Pascal Vuilleumier, le directeur général de TransN. «Chaque jour, ce sont 1500 personnes atterrissant à Genève qui sont potentiellement concernées par notre navette. Les entreprises de la région sont demandeuses. Plusieurs d’entre elles réservent des billets d’avion avec retour le jour même pour leurs collaborateurs.»

TransN espère aussi séduire les touristes et pourrait, dans le meilleur des cas, développer son offre en organisant jusqu’à trois courses par jour. Pour l’heure, trois chauffeurs ont été engagés.

«Moins polluant»

Cette navette s’inscrit dans les 15% du budget de l’offre que l’entreprise ne consacre pas aux transports publics. «L’opération doit être autofinancée et ne représentera qu’une petite partie des rentrées, par rapport aux courses spéciales que nous confient les entreprises employant des frontaliers, aux remplacements de trains par des bus ou aux transports de requérants d’asile d’un centre à un autre», explique Pascal Vuilleumier.

Mais est-il bien raisonnable d’inciter les gens à prendre encore plus l’avion? «La personne prête à se lever en pleine nuit n’a pas besoin de l’offre de TransN pour se décider», répond le directeur général. Il ajoute que le transport en car est moins polluant que plusieurs voitures acheminant le même nombre de passagers.

TransN doit aussi trouver de nouvelles recettes, car «entre le canton et la Confédération, nous avons touché 700’000 francs de subventions de moins pour 2019», lâche Pascal Vuilleumier, avant d’argumenter: «Plutôt que d’alimenter la concurrence privée, une partie des bénéfices escomptés rentrera dans les caisses des collectivités publiques.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EnvironnementClimat: 40% des Suisses se disent prêts à moins prendre l’avion, voire à y renoncer totalementClimat: 40% des Suisses se disent prêts à moins prendre l’avion, voire à y renoncer totalement

Transport aérienGenève Aéroport et les compagnies ne veulent pas d'un été cauchemardesque comme l'an dernierGenève Aéroport et les compagnies ne veulent pas d'un été cauchemardesque comme l'an dernier

TransportsLe combat d'un Neuchâtelois pour virer les bus et agrandir la zone piétonneLe combat d'un Neuchâtelois pour virer les bus et agrandir la zone piétonne

Top