02.08.2015, 19:45

Pierre Aubert succède à Pierre Cornu

chargement

«C'est un aboutissement, car j'étais greffier-appointé en 1988 dans la juridiction militaire et je deviens procureur avec grade de général dans la juridiction civile!», plaisante Pierre Aubert.

Comme pressenti, le facétieux juge cantonal a été nommé hier procureur général du canton de Neuchâtel par le Conseil de la magistrature. Dès le 1er juin, il remplacera Pierre Cornu, qui a démissionné pour prendre un poste à l'UEFA (nos éditions de mardi et hier).

Plusieurs magistrats neuchâtelois ont été candidats après le lancement de la procédure de mobilité interne. Dans un tel cas, le conseil attribue le poste vacant à celui qui a été élu en premier à la magistrature, en l'occurrence Pierre Aubert.

«Le choix de la mobilité interne résolvait le problème politique. Nous aurions apprécié que le Grand Conseil puisse s'exprimer sur la question», réagit Baptiste Hurni, président du Parti socialiste neuchâtelois. «Le juge Aubert a démissionné du Parti libéral lorsque celui-ci s'est apparenté à l'UDC. Ça nous fait croire que c'est un humaniste. C'est une bonne nouvelle qu'un sans-parti soit élu!»

Pierre Aubert se dit flatté par les propos de Baptiste Hurni: «Ce serait prétentieux de dire que je suis un humaniste, mais ça me fait plaisir qu'on le dise de moi. Je suis soucieux de mettre l'être humain au centre de mes préoccupations.»

Pour mémoire, Pierre Aubert a été juge d'instruction à Neuchâtel de 1989 à 1996, puis président du Tribunal du District de Neuchâtel de 1997 à fin 2010. Depuis le 1er janvier, il est juge cantonal. Une procédure de mobilité interne sera lancée pour repourvoir son poste. /bwe


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

mérite sportifLa sportive neuchâteloise de l'année 2019 s'appelle Marianne FattonLa sportive neuchâteloise de l'année 2019 s'appelle Marianne Fatton

Droits des animauxEd Winters en conférence à Neuchâtel: «Un monde végane ne mettra pas les éleveurs à la rue»Ed Winters en conférence à Neuchâtel: «Un monde végane ne mettra pas les éleveurs à la rue»

PolitiqueL’UDC neuchâteloise a tourné la page Yvan PerrinL’UDC neuchâteloise a tourné la page Yvan Perrin

TransportsLe Noctambus ramènera encore les fêtards neuchâtelois en 2020Le Noctambus ramènera encore les fêtards neuchâtelois en 2020

Conseil fédéralElus neuchâtelois: satisfaction au PLR, déception à gaucheElus neuchâtelois: satisfaction au PLR, déception à gauche

Top