27.09.2018, 18:30

Raffaella Diana est la nouvelle directrice générale du CNP

chargement
La sociologue italienne Raffaella Diana (45 ans) dirigera le CNP dès le 1er décembre 2018.

MARIN La sociologue italienne Raffaella Diana (45 ans) sera dès le 1er décembre prochain la nouvelle directrice générale du Centre neuchâtelois de psychiatrie (CNP). Elle succède à Pascal Montfort, parti en retraite anticipée au printemps dernier.

La sociologue italienne Raffaella Diana (45 ans) sera dès le 1er décembre la nouvelle directrice générale du Centre neuchâtelois de psychiatrie.

Dirigé de manière collégiale depuis avril dernier en raison du départ à la retraite anticipée du directeur historique Pascal Montfort, le CNP retrouvera donc une structure d’organisation verticale, supervisée par le conseil d’administration de l’institution. 

Après une expérience au Comité international de la Croix-Rouge (2002-2015), Raffaella Diana a notamment occupé le poste de directrice adjointe, puis de directrice suppléante des Etablissements pénitentiaires de la plaine de l’Orbe.

La nouvelle direction devra faire face à des nombreux défis, à commencer par le déploiement des équipes mobiles sur l’ensemble du canton ou l’assainissement financier et la libération totale du site de Perreux prévu pour la fin de la législature en cours.

Le Conseil d’administration, ainsi que l’ensemble des quelque 850 collaborateurs du CNP, remercie Pascal Montfort pour les activités déployées depuis la création du centre en 2009, notamment la création du Centre d’urgences psychiatriques (CUP) et du Centre de psychiatrie communautaire du Littoral (CPCL).

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Avent«Evolenilenu»: le conte de Noël de Fanny Wobmann«Evolenilenu»: le conte de Noël de Fanny Wobmann

MobilitéLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de busLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de bus

LauréatsMarathon terminé pour l’Université de NeuchâtelMarathon terminé pour l’Université de Neuchâtel

AgricultureUne agricultrice neuchâteloise dénonce le soutien au glyphosateUne agricultrice neuchâteloise dénonce le soutien au glyphosate

Du glyphosate subventionné

La politique agricole favorise trop le glyphosate. En réponse à cette accusation lancée par une paysanne neuchâteloise,...

  06.12.2019 19:00
Premium

Protection de l’environnementLutte musclée souhaitée contre les pesticidesLutte musclée souhaitée contre les pesticides

Top