30.07.2016, 00:35

Retour au Congo, sans ses enfants

Premium
chargement
Lola pose ici devant le lac de Neuchâtel. Il doit se faire à l’idée de quitter ses trois enfants, dont une fille née dimanche dernier.

MENACÉ D’EXPULSION Il vit et travaille à Neuchâtel depuis 14 ans. Le canton avait accepté de prolonger son permis B après le divorce. Mais Berne a dit non.

«Appelez-moi ‘Lola’. C’est le surnom qu’on m’avait donné au pays. ça veut dire ‘les cieux, la tête dans les nuages’. Mais pour moi, on dirait qu’il n’y a personne là-haut. Je suis fatigué de me battre. Aujourd’hui, je n’ai plus vraiment d’espoir de pouvoir rester en Suisse», dit-il la tête dans les mains, sur le canapé d’un...

À lire aussi...

AgricultureUne agricultrice neuchâteloise dénonce le soutien au glyphosateUne agricultrice neuchâteloise dénonce le soutien au glyphosate

Du glyphosate subventionné

La politique agricole favorise trop le glyphosate. En réponse à cette accusation lancée par une paysanne neuchâteloise,...

  06.12.2019 19:00
Premium

Protection de l’environnementLutte musclée souhaitée contre les pesticidesLutte musclée souhaitée contre les pesticides

TransportNouveaux horaires CFF: la navette pour le TGV perturbe le train régional entre Neuchâtel et Corcelles-PeseuxNouveaux horaires CFF: la navette pour le TGV perturbe le train régional entre Neuchâtel et Corcelles-Peseux

TransportsCe que prévoit le nouvel horaire de TransN pour 2020Ce que prévoit le nouvel horaire de TransN pour 2020

Mara 2017, Sandoz Vins, NeuchâtelMara 2017, Sandoz Vins, Neuchâtel

Top