08.12.2019, 14:00

Succès pour le Téléthon en terres neuchâteloises

chargement
A Boudry, les jeunes sapeurs-pompiers se sont livrés à des démonstrations.

Solidarité Dans tout le canton de Neuchâtel, le public a répondu présent pour soutenir la recherche en matière de maladies génétiques rares. A La Chaux-de-Fonds, un geste anonyme a touché les organisateurs.

«C’est le souvenir que je garderai de l’édition 2019», confie Sylvain Jocallaz, responsable de l’organisation du Téléthon à La Chaux-de-Fonds et au Locle. «Discrètement, une personne âgée nous a donné une enveloppe. A l’intérieur, il y avait un billet de 1000 francs avec un petit mot: ‘Mon petit-fils va mieux.’ Et nous n’avons pas pu la remercier. C’est très touchant. C’est presque frustrant aussi. Là, vous mettez réellement une image sur la manifestation.»

En terres neuchâteloises, l’édition 2019 de l’action en faveur de la lutte contre les maladies génétiques rares a permis de réunir plusieurs dizaines de milliers de francs à travers les nombreux événements et manifestations mis sur pied dans le canton.

Le loto fait le plein

A Fleurier, par exemple, le match au loto du vendredi soir a une nouvelle fois fait recette. Près de 8000 francs sont entrés dans les caisses grâce à cet événement, organisé par la section locale du Service d’incendie et de secours Val-de-Travers, l’Union des sociétés locales et l’association Le Petit Plus. Depuis 26 ans, ces trois sociétés ont réuni presque 180 000 francs pour la cause.

«C’est quelque chose d’extraordinaire. Les gens répondent plus que positivement, toutes générations confondues. Tout le monde se sent concerné. On a fait le plein à la Fleurisia. Nous avons même dû chercher des petits recoins pour mettre des tables», relève Albano Boscaglia, responsable de l’organisation.

La girafe cartonne

A Neuchâtel, Michael Schmitt compare l’édition 2019 aux précédentes. «Nous avons eu beaucoup de monde en fin de matinée jusqu’en début d’après-midi. Les gens sont toujours assez réceptifs à la cause», constate-t-il. «Nous sommes assez contents.»

La girafe Josefine était la mascotte de cette édition. Nombreux sont ceux qui n’ont pas résisté à son charme. «Nous en avons vendu à peu près 1200. Nous avions déjà des réservations», relève Michael Schmitt. A La Chaux-de-Fonds, un millier d’exemplaires ont aussi été écoulés.

Sur le plan suisse, dimanche peu après minuit, plus de 2,1 millions de francs de dons ont été promis grâce à quelque 350 événements organisés dans toute la Suisse. La majorité de ces actions ont eu lieu en Suisse romande et au Tessin.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

solidaritéMaladies génétiques: le Téléthon suisse récolte plus de 2,1 millions de francsMaladies génétiques: le Téléthon suisse récolte plus de 2,1 millions de francs

Top