10.02.2019, 19:30

Un centre culturel pour les Arméniens du canton de Neuchâtel

chargement
Beaucoup de monde à la chapelle de la Maladière.

Traditions Conserver et transmettre la culture arménienne: c’est le but poursuivi par le centre qui s’est ouvert en ce dimanche à Neuchâtel.

Les Arméniens du canton de Neuchâtel, soit une trentaine de familles, disposent désormais d’un centre culturel. Il a été inauguré, en ce dimanche après-midi, dans la chapelle de la Maladière, à Neuchâtel (la religion et la spiritualité jouent un grand rôle dans la culture arménienne).

Ce centre, qui espère attirer également les Arméniens des régions voisines (et même tous ceux que cela intéresse), a pour but de conserver et de transmettre la culture arménienne: valeurs, traditions, langue, littérature, histoire, musique, danse, etc. Il a été mis sur pied, principalement, par Asatour Bedikian et Tatev Babayan.

L’Arménie, qui compte 3 millions d’habitants, est située dans la région du Caucase, entre la Turquie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan et l’Iran.


À lire aussi...

CultureDécouvrir la culture arménienne dimanche à NeuchâtelDécouvrir la culture arménienne dimanche à Neuchâtel

Top