23.12.2018, 17:15

Une foule décontractée dans les commerces neuchâtelois ouverts le dimanche avant Noël

chargement
Pour la cinquième année consécutive, les magasins du canton ont pu ouvrir le dimanche avant Noël. Ici à Neuchâtel.

Magasins Pour la cinquième année consécutive, les commerçants du canton de Neuchâtel étaient autorisés à ouvrir leurs enseignes le dimanche avant Noël. Foule, ambiance et animations étaient au rendez-vous.

«Ça commence à entrer dans l’esprit des Neuchâtelois que les magasins sont ouverts le dimanche avant Noël.» Florence Läderach, responsable de la maroquinerie Biedermann à Neuchâtel, se réjouissait de voir une foule décontractée déambuler ce dimanche dans le centre-ville de la cité. «Il y a du monde, l’atmosphère est très sympa.»

Pour la cinquième année consécutive, les magasins du canton ont pu ouvrir leurs portes un dimanche. Les centres commerciaux étaient bondés. Et des animations organisées par la Ville et les commerçants contribuaient à propager une douce féerie de Noël dans les rues de Neuchâtel: concerts de cornemuse, manège, vin chaud, balades en train touristique, ou encore concours de bonnets de Père Noël.

«Le dimanche, on fait du chiffre»

«Plus de 300 personnes étaient au rendez-vous avec leurs bonnets rouges à pompon! L’idée, c’est de montrer qu’il se passe quelque chose en ville», expliquait Thomas Menant, propriétaire du club Le Downtown K.

«Le dimanche, on fait du chiffre», nous confiait une vendeuse dans une boutique. «Si on n’ouvre pas, les gens vont à Berne ou en France.» Andrea, amatrice de shopping, était heureuse de voir Neuchâtel animée un dimanche: «ça met de l’ambiance!» 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Le grand entretienKarin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»Karin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»

Le grand rendez-vousKarin Keller-Sutter: que lui reste-t-il de ses années neuchâteloises?Karin Keller-Sutter: que lui reste-t-il de ses années neuchâteloises?

Présence fédéraleL’avenir de la caserne de Colombier est assuré au moins jusqu’en 2028L’avenir de la caserne de Colombier est assuré au moins jusqu’en 2028

SANTÉBaptiste Hurni est le nouveau défenseur des patients romandsBaptiste Hurni est le nouveau défenseur des patients romands

AgricultureLe lait neuchâtelois: de l’étable à l’assietteLe lait neuchâtelois: de l’étable à l’assiette

Top