02.08.2015, 18:56

Des vertus insoupçonnées de l'automne

chargement

Quel bonheur d'avoir quitté l'été et ses dommages collatéraux! Au placard donc les bonnes résolutions en vue de perdre quelques kilos pour apparaître filiforme sur les plages.

Avec l'arrivée de l'automne et de l'hiver, je peux enfin vivre pleinement ma gourmandise et camoufler mes rondeurs sous d'épais habits, sans que mon péché favori ne saute aux yeux du premier venu.

Place désormais aux croûtes aux champignons, dont la sauce bien crémeuse imprègne tendrement de délicieux croûtons revenus dans du beurre, aux fondues et aux raclettes hebdomadaires.

Les discours culpabilisants pré-estivaux ne me touchent plus et les températures en baisse m'offrent d'ailleurs des arguments supplémentaires, sanitaires et spirituels cette fois. C'est bien connu, les matières grasses réchauffent le corps et l'âme. Il serait donc absurde de se priver...

Et puis, tout bon gourmet qui se respecte ne peut décemment pas laisser passer les occasions qui s'offrent à lui en cette période de l'année.

Tiens, pas plus tard qu'hier j'ai pu réserver une table ajoulote, une des dernières disponibles, pour la Saint-Martin. Avec son menu à se remplir la panse durant six heures, mon estomac retrouvera sa juste élasticité.

De quoi préparer dans les meilleures conditions les repas gargantuesques de fin d'année.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Chronique«Sacré coup de filet!», l’air du temps d’Anouchka Wittwer«Sacré coup de filet!», l’air du temps d’Anouchka Wittwer

Ma recette de NoëlMa recette de Noël: le coup de spatule de Vincent L’EpéeMa recette de Noël: le coup de spatule de Vincent L’Epée

Le coup de spatule de Vincent L’Epée

Cinq collaborateurs d’«ArcInfo» se sont mis aux fourneaux pour vous présenter leur recette fétiche. Ici, notre...

  11.12.2019 05:30

Chronique«Don’t be sorry, dude!», l’air du temps de Jérôme Bernhard«Don’t be sorry, dude!», l’air du temps de Jérôme Bernhard

DémocratiePoint de vue d’Yves Sandoz: «Le peuple a toujours raison»Point de vue d’Yves Sandoz: «Le peuple a toujours raison»

Fait diversDeux blessés dans une bagarre à BienneDeux blessés dans une bagarre à Bienne

Top