28.12.2013, 00:01

Le peuple aura son mot à dire

Premium
chargement
Mardi, le conseiller de ville Jean-Pierre Dutoit (à droite) a remis plus de 650 signatures à la vice-chancelière Susanne Weber (à gauche). Le tout sous l'oeil bienveillant de Roderich Hess, initiateur de l'action "Touche pas à mes Welsch". 
JAGGI
Par JULIEN GRAF

NIDAU Le référendum pour le maintien de la scolarité en français a abouti.

Les mines étaient détendues et souriantes mardi à Nidau devant le siège de l'administration communale. Et pour cause: les citoyens nidowiens se prononceront bel et bien au printemps prochain sur le sort des élèves francophones, dont le droit à aller suivre leur scolarité en français à Bienne leur a été retiré au motif d'économies.

Trois fois plus de...

Top