07.11.2019, 17:36

Courtelary: l’eau du robinet n’est plus potable

chargement
L'eau est contaminée à Courtelary.

Pollution Jusqu’à nouvel avis, les habitants de Courtelary doivent bouillir l’eau du robinet avant de la consommer. Des purges des conduites sont en cours et de nouvelles analyses seront faites lundi.

L’eau du robinet est impropre à la consommation à Courtelary après avoir été contaminée par des bactéries. Cet avertissement reste valable jusqu’à nouvel avis, a annoncé jeudi la commune de quelque 1500 habitants sur son site internet.

Les autorités appellent notamment la population à faire bouillir l’eau du robinet avant de la consommer ou de l’utiliser. Elles lui demandent également de sélectionner le programme de température la plus élevée du lave-vaisselle.

«Des analyses effectuées par le laboratoire cantonal ont permis d’identifier l’origine du problème qui se situe à la source de la Borcairde», précise un communiqué diffusé vendredi.

L’eau présente une forte turbidité, qui empêche le système de traitement de fonctionner normalement, est-il encore indiqué. «Une faible contamination (Escherichia coli) a été détectée et les mesures ont tout de suite été prises par la mise hors service de la source.»

Le réseau de Courtelary a été raccordé sur celui de Cormoret et du Syndicat des eaux des Franches Montagnes. Des purges des conduites sont en cours et de nouvelles analyses seront faites lundi.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Fait diversLe Locle: de l'eau trouble sort des robinetsLe Locle: de l'eau trouble sort des robinets

LE LOCLELe Locle: les victimes de l'eau polluée seront indemniséesLe Locle: les victimes de l'eau polluée seront indemnisées

contaminationLa contamination de l'eau du Locle sous la loupe d'une enquête sanitaire en ligneLa contamination de l'eau du Locle sous la loupe d'une enquête sanitaire en ligne

Top