17.05.2019, 17:25

L’Hôpital du Jura s’est bien porté en 2018 malgré une légère perte

chargement
L'Hôpital du Jura enregistre aussi un très bon premier trimestre 2019.

Santé L’Hôpital du Jura se porte bien malgré une perte de 1,4 million de francs en 2018. Concernant l’Hôpital de Moutier, l’établissement jurassien soutient une spécialisation autour de la psychiatrie.

Des éléments extérieurs ont péjoré les comptes de l’hôpital du Jura, en particulier une participation de 4,1 millions de francs aux mesures de la Caisse de pensions du canton. 

Sans cet élément extraordinaire, les comptes 2018 auraient bouclé sur un bénéfice de 2,6 millions de francs. «C’est une bonne année 2018», a souligné vendredi le président du conseil d’administration, Jacques Gygax, en présentant le rapport d’activité. En 2017, l’institution avait enregistré un bénéfice de 4,1 millions.

«Nous avons aussi un très bon 1er trimestre 2019 avec une dynamique de progression», a ajouté Jacques Gygax. Le président du conseil d’administration a relevé la progression de l’indice de satisfaction des patients et celui du nombre des soins aigus. L’Hôpital du Jura a récupéré des patients jurassiens qui allaient se faire soigner hors canton.

Pour le conseil d’administration de l’hôpital du Jura, l’exercice 2018 confirme que les établissements hospitaliers ne sont pas entièrement maîtres de leur destin avec des éléments qui pèsent fortement sur leurs comptes. Les hôpitaux ont ainsi été confrontés à la révision de la base tarifaire Tarmed pour les prestations ambulatoires.

Ce changement décidé par le Conseil fédéral a entraîné un manque à gagner de 2 millions de francs pour l’Hôpital du Jura, compensé pour moitié par l’augmentation de l’activité ambulatoire. Quant au nombre de prises en charge en soins aigus, il a atteint un record avec 8356 patients, une hausse de 15% depuis 2013.

Psychiatrie à Moutier

L’Hôpital du Jura a rappelé qu’il soutenait une spécialisation de l’Hôpital de Moutier, autour de la psychiatrie. Cette piste a été préconisée par un groupe de travail composé de professionnels des deux cantons. «Le dossier est largement dépolitisé», a estimé Jacques Gygax, en relevant que l’objectif était de pérenniser le site prévôtois.

«Nous partageons pleinement la position du Gouvernement jurassien», a précisé le responsable. L’exécutif soutient l’idée de transformer l’Hôpital de Moutier en un site interjurassien de psychiatrie, le Réseau de santé mentale. «C’est un projet qui fait sens dans l’intérêt de la population du Jura bernois et du Jura».

Ce projet a aussi reçu le soutien du conseil d’administration de l’Hôpital du Jura bernois. Le Conseil-exécutif bernois n’a pas encore donné sa position sur ce projet. Le capital-actions de ce Réseau interjurassien de santé mentale serait réparti entre l’Hôpital du Jura et l’Hôpital du Jura-bernois.  

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SantéHôpital de Moutier: les antiséparatistes ne veulent pas d’un site psychiatriqueHôpital de Moutier: les antiséparatistes ne veulent pas d’un site psychiatrique

SantéLe Gouvernement jurassien souhaite transformer l’hôpital de Moutier en site de psychiatrieLe Gouvernement jurassien souhaite transformer l’hôpital de Moutier en site de psychiatrie

Top