06.08.2015, 14:27

Soutien renforcé aux demandeurs d'emploi

chargement
Soutien accru notamment pour les seniors.
Par REDACTION

Jura Le Gouvernement jurassien adapte le dispositif en faveur des demandeurs d'emploi. Ces mesures complémentaires à l'assurance-chômage visent à favoriser l'intégration professionnelle et à éviter la paupérisation des chômeurs en fin de droit. Les nouvelles mesures entreront en application le 1er novembre. Elles visent notamment à mieux accompagner les seniors.

Les possibilités de formation seront élargies, les liens entre les bénéficiaires et les employeurs seront renforcés et les seniors seront mieux intégrés sur le marché du travail.

Les demandeurs d'emploi en fin de droit pourront effectuer une partie de leur formation en entreprise (stages rémunérés). « Il s'agit ainsi de renforcer les compétences des demandeurs d'emploi dans le contexte connu d'afflux de frontaliers sur le marché du travail jurassien », indique Michel Probst, ministre en charge du dossier, dans un communiqué.

Dans la foulée de la quatrième révision de la loi sur l'assurance-chômage entrée en vigueur en avril 2011, le gouvernement avait limité la durée des programmes d'occupation cantonaux à quatre mois (six antérieurement). Ces programmes ne permettent plus de reconstituer des périodes de cotisation suffisantes pour ouvrir un droit aux prestations de l'assurance-chômage fédérale. Le canton craignait par ailleurs un engorgement dans les programmes d'occupation lié à l'afflux de chômeurs en fin de droit provoqué par la diminution des prestations fédérales. Comme la situation est aujourd’hui maîtrisée, la durée des programmes d'occupation sera augmentée pour les demandeurs d'emploi les plus vulnérables. Les chômeurs en fin de droit de plus de 50 ans pourront ainsi bénéficier d'un programme d'occupation de six mois et les demandeurs d'emploi à un an de l'âge de la retraite auront droit à un programme jusqu'à la retraite.

Divers soutiens financiers sont aussi prévus : l’aide à l'embauche comme l'allocation d'initiation au travail (AIT) et la contribution à l'embauche des travailleurs âgés. A l'instar d'instruments existant dans d'autres cantons, cette dernière mesure incite financièrement les employeurs à embaucher des seniors en fin de droit. Elle correspondra à une contribution équivalente à 40% du salaire (contre 30% aujourd'hui) et des charges sociales durant douze mois au plus.

A fin août 2012, le taux de chômage s'élevait à 3,2% dans le Canton du Jura, un niveau proche de la moyenne suisse. Pour les mois qui viennent, les experts prévoient une légère augmentation du chômage mais sans risque de récession majeure.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top