02.08.2015, 18:55

Tapis rouge pour le fromage

chargement
Par STÉPHANE GERBER (PHOTOS) MARCELLO PREVITALI (TEXTES)

La fromage-attitude a envahi la région durant trois jours à l'occasion des 6es Olympiades des fromages de montagne. Près de 40 000 curieux ont visité les sites de Bellelay et de Saignelégier de vendredi à hier. Pari gagné pour les organisateurs

Le rideau est tombé sur les 6es Olympiades des fromages de montagne. L'Abbatiale de Bellelay retrouvera sa quiétude et la Halle du Marché-Concours de Saignelégier ses chevaux. Ne restent que les effluves de fromage, grande vedette de ces trois derniers jours dans notre région. La fête aura été belle jusqu'au bout, malgré une Météo tristounette hier. Un vrai temps à fondue...

«Cheese», le mot était sur toutes les lèvres des organisateurs de Fromarte et de l'Interprofession de la tête-de-moine à l'heure du bilan. Pour une première, c'est une totale réussite. La manifestation a attiré près de 40 000 curieux sur les sites de Bellelay et de Saignelégier notamment, Tramelan ayant accueilli uniquement un colloque au CIP sur le thème «Les régions de montagne-zone de plus-value pour l'agriculture, espace de détente pour la population». L'objectif est donc atteint pour Olivier Isler et son équipe, qui ont même été victimes de leur succès, notamment avec le buffet de fromages géant. ça grouillait de gourmands qui se bousculaient au portillon pour déguster les 631 fromages présentés lors du concours. «Nous avions tablé sur quelque 1000 à 1500 personnes et finalement nous en avons accueilli 4500, soit trois fois plus», s'est exclamé Olivier Isler, la cheville ouvrière de la manifestation. Il s'agissait là du plus grand buffet international de ce genre jamais organisé en Suisse. «Nous avons dû hausser le rythme du service pour tenter de satisfaire tout le monde», a-t-il précisé. Idem ou presque pour la fondue géante de vendredi avec 1100 personnes, soit le double de ce qui avait été prévu.

Autre ambiance, autre décor à Bellelay, mais tout autant de succès. Et notamment pour la petite pièce de théâtre qui retraçait l'histoire de Bellelay. «Nous avons rempli notre petite salle lors de chacune des neuf représentations, soit 120 à 150 personnes à chaque fois», a fait savoir «la Madelon», alias Madeleine Blanchard, par qui le spectacle est arrivé.

Les visiteurs ont également pu admirer de nombreuses expositions de l'artisanat, des us et coutumes et de l'histoire de Bellelay et visiter le musée de la tête-de-moine, officiellement inauguré vendredi par la conseillère fédérale Doris Leuthard.

Satisfaction totale également du côté de Jura tourisme. «Nous avons enregistré 700 nuitées, toutes dans notre région. Une véritable aubaine pour nos hôteliers qui ont ainsi pu prolonger la saison estivale», a indiqué Toinette Wisard, coordinatrice marketing de Jura Tourisme.

Au total, q uelque 1000 bénévoles ont œuvré sur les différents sites pour faire de ces Olympiades une réussite.

Seule point noir, l'action coup de poing des agriculteurs vendredi lors de la cérémonie d'ouverture. Une action qui n'a finalement pas eu d'effet négatif sur ces Olympiades.

Rendez-vous est déjà pris pour la 7e édition en France, dans les Vosges ou dans le Massif Central. /MPR

Un somptueux décor pour une soirée de gala entre fromage et Musique

Une fois n'est pas coutume, l'abbatiale de Bellelay s'est muée l'espace d'une soirée en une somptueuse salle à manger. Lieu habituellement dédié à des activités culturelles ou musicales, le bâtiment a en effet accueilli samedi la soirée de gala des Olympiades des fromages de montagne, après avoir déjà servi de cadre la veille au concours des fromages. «Une exception a été faite pour nous, car il s'agit du lieu qui a vu naître la tête-de-moine, symbole de la région», explique fièrement Olivier Isler. Et les organisateurs n'ont pas lésiné sur les moyens pour faire de cette soirée un moment fort des Olympiades en mettant les petits plats dans les grands.

Plus de 500 personnes du monde politique, agricole, de la presse, du jury notamment ont ainsi pu savourer un succulent repas composé uniquement de produits du terroir. Un menu de six plats, mitonné par l'efficace brigade de cuisine de la clinique de Bellelay et servi par une joyeuse équipe de dames de la Fédération cantonale jurassienne des costumes et de la chanson d'Erguel de Saint-Imier. La soirée a été entrecoupée d'intermèdes, dont une scène tirée du spectacle de 15 tableaux conçu par Madeleine Blanchard, la Madelon pour les intimes. Un mini-spectacle qui retrace l'histoire du lieu et notamment de sa célèbre tête-de-moine. Véritable hommage au fromage. La soirée de gala a été également marquée par un intermède musical de qualité signé Bernard Heiniger (orgue) et Jean-Pierre Gerber (chant). Les invités ont ainsi pu apprécier la qualité accoustique du site. De quoi les faire patienter avant le traditionnel plateau de fromages.

Moment fort de la soirée, l'intronisation de c ertaines personnalités par la célèbre Guilde des fromagers de Saint-Uguzon, le saint protecteur des fromagers. Une association qui regroupe plus de 5500 professionnels et amateurs de fromages répartis dans 33 pays, et présidée par le célèbre fromager français et membre du jury des Olympiades Roland Barthélemy. C'est ainsi que le ministre jurassien de l'économie Michel Probst et son homologue bernois Andreas Rickenbacher ont été élus Compagnons d'honneur de la Guilde. Olivier Isler a quant à lui été nommé Prud'homme de l'association. /mpr


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AccidentUne piétonne renversée sur un passage piéton à TavannesUne piétonne renversée sur un passage piéton à Tavannes

TransportsLes Chemins de fer du Jura s’allient avec les Transports publics fribourgeoisLes Chemins de fer du Jura s’allient avec les Transports publics fribourgeois

CirculationJura: une voiture termine sa course sur le bas-côtéJura: une voiture termine sa course sur le bas-côté

CirculationSorvilier: un homme héliporté après un accident sur l'autorouteSorvilier: un homme héliporté après un accident sur l'autoroute

Chant du GrosChant du Gros: aucune enquête n’a encore été ouverte après la mort d’un bénévoleChant du Gros: aucune enquête n’a encore été ouverte après la mort d’un bénévole

Top