11.04.2019, 16:37

Une montre de Saint-Imier pour aider à nettoyer les océans

Premium
chargement
La montre.

POLLUTION L’horloger François Aubry veut donner un coup de pouce à la mission de nettoyage des océans lancée par le navigateur Yvan Bourgnon. Il a créé une montre d’inspiration marine et reversera une part des revenus à l’association Sea Cleaners.

Une montre, fabriquée dans l’Arc jurassien, pourrait donner un coup de pouce au «Manta». Ce navire autonome est conçu à l’initiative du navigateur Yvan Bourgnon dans l’intention de récolter le plastique à la dérive dans l’océan.

Le skipper chevronné, natif de la Métropole horlogère, a pu constater, au cours de ses nombreuses courses au large, l’impact de la pollution sur la vie marine. Il a créé l’association Sea Cleaners pour réaliser un véritable navire usine, propulsé grâce à différents types...

À lire aussi...

EnvironnementLa Ville de Neuchâtel s’inquiète de la pollution des eaux de chausséesLa Ville de Neuchâtel s’inquiète de la pollution des eaux de chaussées

EnvironnementEclairage: «Pesticides: et les compétences locales?»Eclairage: «Pesticides: et les compétences locales?»

VoileLe Neuchâtelois Yvan Bourgnon souhaite construire un bateau pour nettoyer les océansLe Neuchâtelois Yvan Bourgnon souhaite construire un bateau pour nettoyer les océans

CréationUn Neuvevillois transforme des canettes en alu en montresUn Neuvevillois transforme des canettes en alu en montres

Top