22.06.2018, 22:14

Endettement et Place du 1er Août inquiètent

chargement
Fin 2017, la Ville du Locle se retrouvait avec environ 100,7 millions de dettes, 12 de plus que fin 2016.

Le Locle Le Conseil général a accepté d'une seule voix les comptes et la gestion 2017 ainsi que le rapport de la commission financière. Par ailleurs, le réaménagement de la Place du 1er Août avec ses abribus amovibles a créé des remous.

Ce soir, le Conseil général a accepté à l'unanimité les comptes et la gestion de 2017 ainsi que le rapport de la commission financière. Sans surprise, l'exercice 2017 de la Ville du Locle se termine par un déficit final de près de 1,5 million après un prélèvement de quelque 3,9 millions à la réserve de politique conjoncturelle. Avant ce prélèvement, le déficit était d'environ 5,4 millions. 

Donc la tendance déficitaire entamée en 2016, avec un déficit brut de 4,7 millions, se poursuit. Et elle marque une rupture après onze ans de bénéfices. 

Prélèvement sur les réserves de près de 4 millions

Le prélèvement de 3,9 millions  de francs correspond à la baisse des recettes fiscales enregistrées entre les comptes 2017 et ceux 2018 en raison de la dégradation de la situation économique. 

"L'impôt sur les entreprises est globalement inférieur de 2,1 millions de francs", commente Claude Dubois, le conseiller communal en charge des finances. "Celui sur le revenu des frontaliers, sensible à la conjoncture, est en diminution de 1,8 million. Et avec 0,1 millions en moins, celui des personnes physiques baisse aussi mais dans une moindre mesure."

De plus, avec les implications de la mise en place annoncée d'un nouveau régime financier cantonal, des réformes à venir sont encore susceptibles de peser sur les comptes. La révision de la fiscalité des entreprises et des personnes physiques, ainsi que la refonte de la péréquation intercommunale "auront  à n'en pas douter des effets financiers importants sur la commune du Locle. Sans oublier que le canton, avec la poursuite des mesures de redressement de l'Etat, a, dès cette année, déjà récupéré 1 point d'impôt dans son escarcelle, à savoir près de 500'000 francs pour la Ville du Locle". 

Endettement important

Ce qui inquiète particulièrement Claude Dubois, c'est la dette communale à moyen et long terme qui se monte au 31 décembre 2017 à près de 100,7 millions. C'est-à-dire 12,3 millions de plus que fin 2016. "Nous avions l'habitude d'être les premiers de la classe au niveau des comptes, nous voilà cancres..."

Enfin, la fortune passe de 41,8 millions de francs au 31 décembre 2016 à 40,3 millions à fin décembre 2017, soit une diminution de 1,5 million correspondant au déficit de l'exercice.

La commission financière s'est déjà réunie régulièrement et le fera encore pour lister les économies possibles dans les dépenses de la Ville. Elle va les étudier avec l'exécutif et ensuite les soumettre au législatif courant octobre.

 

 

Remous autour de l'aménagement de la Place du 1er Août

Les échanges ont été houleux entre le conseiller communal en charge de l'urbanisme Cédric Dupraz et le groupe PLR-VL. C'est l'interpellation d'Alain Krebs à propos de l'avancement du projet d'aménagement de la Place du 1er Août qui les a provoqués. Le flou qui règne autour du projet annoncé à 1,4 million, à savoir l'équivalent du déficit de 2017, irrite les PLR-VL.

Le démontage prévu des abribus amovibles lors des Promos, Place du 1er Août , et découvert dans nos colonnes, a fait tiquer le groupe PLR-VL.  "Nous ne sommes pas opposés à un projet de gare routière au Locle. Mais nous sommes très sceptiques par rapport au projet retenu, et surtout sur la manière dont il a été conduit." 

Manque d'informations reproché

Le groupe a relevé dans un article d'ArcInfo du 4 juin que les autorités locloises ont déclaré avoir inscrit la grande scène des Promos comme condition sine qua non du réaménagement de la Place du 1er Août. "Dès lors, comment comprendre que cette scène n'ait jamais figuré sur les plans d'implantation présentés soit en commission d'urbanisme, soit dans les rapports du Conseil communal le 10 février et le 19 octobre 2016?" 

En 2014, "le projet prévoyait l'implantation de la scène à un autre endroit et permettait d'avoir des abribus fixes".

Une hausse des coûts sera-t-elle induite par les montages et démontages de ces abribus lors des Promos? Combien cela en coûtera -t-il? Quand les plans de ces abribus seront-ils présentés? Cédric Dupraz a tenté de rassurer. Cependant la confiance était difficile à rétablir dans le camp PLR-VL.

Places de parc réellement compensées?

"Nous n'avons appris que ce soir, lors de cette séance du législatif, que les abribus auront des parois de protection contre les intempéries en hiver!"  L’emplacement des futures places de parc qui doivent remplacer celles sacrifiées par le réaménagement de la place a lui également suscité des contestations. "L'ensemble des places de parc seront compensées", a alors signalé Cédric Dupraz.

En outre, la circulation des bus Place du 1er Août a été évoquée et fait grincer des dents. Cédric Dupraz a au passage évoqué "deux phases test en conditions entre guillemets 'réelles', avec du matériel pas adapté à la place, qui ont créé un certain nombre d'appréhensions". Il a rappelé au passage que "d'ici 2024, ce sont 50 millions qui devront être investis dans les 900 arrêts de bus du canton afin qu'ils soient en conformité avec la Loi sur les handicapés. Une commission buche sur le sujet".

Politique vieillesse en réseau souhaitée 

Par ailleurs, en fin de séance du Législatif, la motion de Corine Bolay Mercier, du groupe PS, qui demandait que Le Locle devienne bientôt ville partenaire du "réseau des villes-amies des aînés" a été acceptée à l'unanimité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ParitéTrotteuse-Tissot: où sont les femmes?Trotteuse-Tissot: où sont les femmes?

MédailleurLe Locle: nouveaux soupçons de délocalisation chez Faude & HugueninLe Locle: nouveaux soupçons de délocalisation chez Faude & Huguenin

HorlogerieLa Chaux-de-Fonds: comment distribuer ses montres à l'heure de la numérisation?La Chaux-de-Fonds: comment distribuer ses montres à l'heure de la numérisation?

PolitiqueMichaël Othenin-Girard est le nouveau président du Parti socialiste des Montagnes neuchâteloisesMichaël Othenin-Girard est le nouveau président du Parti socialiste des Montagnes neuchâteloises

AdrénalineUn nouveau kayakiste s’est lancé du haut du Saut-du-DoubsUn nouveau kayakiste s’est lancé du haut du Saut-du-Doubs

Top