02.08.2015, 18:55

Des braconniers au Zap théâtre

chargement
Par Maissa Bouille

Ce week-end à La Chaux-de-Fonds, à la tombée de la nuit, deux individus tout de noir vêtus se sont introduits dans la cave du Zap théâtre. Détenus depuis fort longtemps à la Première, et transférés régulièrement au théâtre Boulimie, à Lausanne, voilà qu'ils commettent le pire… la récidive.

Enfin, leur identité a été dévoilée. «Enfin!» Le nouveau spectacle des Chasseurs en exil, connus aussi sous les noms de Kaya Güner et Frédéric Gérard, a fait salle comble dans l'antre de la rue Numa Droz 137. Une création à vous fusiller de rire.

Les deux giboyeurs ont choisi la formule cabaret, où se succèdent sketchs courts et efficaces, chansons ambiance piano bar sublimées par des danses aux mimiques stylisées à outrance, jeux de mots et gags en tout genre. A l'appui, de nombreuses références tant au théâtre classique shakespearien réapproprié à la sauce cynégétique qu'à la cinématographie. La guerre des étoiles, «âge d'or du cinéma français, ce qu'on appelait à l'époque la nouvelle vague.» De quoi rafraîchir nos acquis… ou peut-être quelque peu les brouiller?

Un spectacle vif et frais. Des situations pathétiquement drôles, où certains ont fait le v½u de trouver l'âme s½ur dans un centre de rencontre. Et surtout, une présence scénique à décorner un b½uf dont la renommée n'est plus à faire.

Les deux individus de noir vêtus, braconniers débridés, ont conquis le public le temps de deux représentations seulement. Un public actif aussi qui, s'il devait juger de leur évasion récidiviste, opterait à coup sûr pour une libération inconditionnelle.

'


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top