26.02.2019, 12:01

La Chaux-de-Fonds se penche sur les food trucks

chargement
Les places de la Gare et d'Espacité pourraient accueillir des food trucks dès ce printemps.

LA CHAUX-DE-FONDS La Ville étudie la possibilité de mettre des emplacements fixes à disposition des restaurants ambulants.

Pas question de rester le ventre vide à La Chaux-de-Fonds… «Les lieux fortement fréquentés le week-end et lors des beaux jours  (…) doivent pouvoir offrir occasionnellement aux visiteurs, aux touristes et aux familles de notre ville et d’ailleurs un débit de boissons et de nourriture», relèvent les autorités communales dans un rapport qui sera soumis au Conseil général le 7 mars.

Celui-ci fait suite à une motion déposée par la socialiste Carmen Brossard et le popiste Nathan Erard, au sujet des camions de restauration ou food trucks. Le phénomène a le vent en poupe depuis quelques années. Mais jusqu’ici, ils s’installent de façon épisodique, à l’occasion de manifestations notamment. L’idée est de mettre à disposition un espace qui leur serait réservé dans des lieux clefs de la ville, tels que le Bois du Petit-Château ou les parcs publics.

Ce, tout en gardant à l’esprit que les food trucks se caractérisent par leur mobilité. Ils doivent être déplacés chaque jour. La Ville n’exclut pas d’étudier la possibilité de rester 7 jours de suite dans un même lieu, mais l’installation devra être démontée chaque fin de journée. 

Différents des marchands de crêpes ou marrons

Pour l’heure, deux emplacements ont été retenus: la place de la Gare et celle d’Espacité. Celles-ci accueillent déjà des marchands de marrons ou de crêpes, soumis à des autorisations saisonnières ou annuelles, qui jouissent d’un statut différent, le niveau de transformation ou de préparation de produits sur place étant limité.

Si la Ville limite l’offre à deux emplacements dans un premier temps, c’est qu’elle veille à ne pas concurrencer les commerces alentour. A cette fin, les food trucks ne seront pas autorisés à installer une terrasse. Il leur sera en outre demandé de s’assurer de la propreté de leur emplacement et veiller à ne pas engendrer de nuisances sonores.

Temporaire au Bois du Petit-Château

Le Bois du Petit-Château pourrait également accueillir un food truck, à titre temporaire, en raison de l’installation à terme d’une cafétéria dans l’enceinte du parc. L’objectif est de concrétiser la démarche dès le printemps prochain.

A noter que ces restaurants ambulants sont soumis à un concept d’autocontrôle défini par le Service de la consommation et des affaires vétérinaires, et au paiement d’une redevance plus ou moins élevée suivant s’ils vendent de l’alcool ou non.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TendanceCadeaux d’occasion, la fin d’un tabou? Reportage dans le canton de NeuchâtelCadeaux d’occasion, la fin d’un tabou? Reportage dans le canton de Neuchâtel

MobilitéLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de busLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de bus

CommerceLa Chaux-de-Fonds: la maroquinerie Biedermann quitte le PodLa Chaux-de-Fonds: la maroquinerie Biedermann quitte le Pod

ExpositionLes mondes graphites de Jérôme Zonder s’approprient le Musée des beaux-arts du LocleLes mondes graphites de Jérôme Zonder s’approprient le Musée des beaux-arts du Locle

TravauxLa Chaux-de-Fonds: le vivarium fermé pour cause de travauxLa Chaux-de-Fonds: le vivarium fermé pour cause de travaux

Top