31.12.2009, 04:15

Quelques mots pour enterrer 2009

chargement

Selon vous, 2009 aura-t-elle été pour les Montagnes l'année de la crise ou l'année Unesco?

Si les travailleurs n'ont pas contribué à cette crise, ils la subissent toujours, car la plupart des familles d'ouvriers sont touchées par le chômage et la reprise économique dans nos Montagnes, comme partout dans le monde, tarde à venir. Pour l'Unesco, la plupart des habitants continuent d'en parler, espérant que nos deux villes seront de plus en plus connues et visitées par les touristes, cela peut aider à surmonter la crise.

Au vu de son action en 2009, à quelle personnalité des Montagnes attribueriez-vous une rose de Noël?

A l'architecte Jean-Daniel Jeanneret pour son travail sur l'urbanisme horloger lors de la candidature de La Chaux-de-Fonds et du Locle au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Qui, en revanche, mérite une salée?

Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds pour son préavis positif sur l'ouverture des magasins le dimanche 20 décembre. Depuis des années, des générations de travailleurs et leurs organisations se sont battus pour des horaires de travail et des jours de repos, afin d'améliorer la vie en famille. Hélas, on assiste à un retour en arrière, une telle décision ne profite qu'aux grandes surfaces commerciales. Le grand perdant, c'est le petit commerce de proximité. Cette décision me fait encore plus mal, car elle a été autorisée dans une ville réputée à gauche.

Copenhague vient de s'achever… Quelle est votre contribution à la lutte contre le réchauffement climatique?

Chacun de nous peut faire beaucoup, à commencer par trier ses déchets, utiliser les transports publics, débrancher les appareils électriques à la maison, etc. Néanmoins après cette conférence, je suis plus que jamais convaincue que seul un changement de société peut vraiment régler ce problème. A Copenhague, on a assisté à un défilé de responsables politiques des plus grandes puissances économiques de la planète, incapables d'apporter une seule solution digne de ce nom. Si rien n'est fait, dans cette société du «tout profit tout de suite», on s'achemine vers de graves problèmes climatiques. J'espère qu'en 2010 on assistera à une prise de conscience, dans toute la planète. Je reste optimiste. /réd

Quelques mots pour enterrer 2009


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top