11.12.2019, 14:41

Vélos en libre-service: c’était la saison du changement dans le canton

chargement
Les vélos en libre-service hybrides à La Chaux-de-Fonds.

Mobilité douce Neuchâtel et Le Locle qui changent de prestataire, La Chaux-de-Fonds qui passe à l’électrique: ce fut une saison de transition pour le vélo en libre-service dans le canton de Neuchâtel.

«C’est un pari gagnant.» Responsable des vélos en libre-service de Neuchâtelroule, Numa Glutz est satisfait du changement de prestataire opéré dès janvier 2019 dans la capitale cantonale. Si La Chaux-de-Fonds est restée fidèle au Biennois Velospot, Le Locle a suivi Neuchâtel dans le «club» danois de Donkey Republic.

Avec ce nouveau système, fini les cartes d’abonnés, l’utilisateur débloque le cadenas via une application sur son téléphone portable. Le changement de technologie n’a pas trop dérouté les habitués, puisqu’en septembre, Neuchâtel comptait 1300 abonnés et 850 utilisateurs uniques. «Une année honorable», estime Numa Glutz.

Moins de vandalisme

Un bémol: en dehors de la station du Port, ouverte à la belle saison uniquement, il n’est plus possible pour un seul utilisateur d’emprunter plusieurs vélos à la fois. Neuchâtel en a fait la demande à son nouveau prestataire, qui adaptera son système en conséquence dans toute l’Europe. «Yverdon a aussi opté pour ce prestataire», note Numa Glutz, qui rappelle qu’un abonnement Donkey Republic valable à Neuchâtel l’est aussi au Locle, à Copenhague ou encore Berlin.

«La solidité des cadenas a fait nettement baisser le vandalisme», ajoute le responsable de Neuchâtelroule.

Au Locle, le responsable communal Stefano Fantini se réjouit qu’avec le changement de prestataire, «la durée d’utilisation possible du vélo, sans frais supplémentaires, passe de 2 à 12 heures». En revanche, le nombre d’abonnés a diminué «de 60 à 40». «Nous n’avons pas fait beaucoup de publicité jusqu’ici», explique le responsable, «mais nous lancerons des campagnes de gratuité durant plusieurs week-ends en 2020».

La Chaux-de-Fonds passe à l’électrique

La Chaux-de-Fonds a totalement externalisé ce service à la population auprès d’Intermobility. L’entreprise biennoise a changé entièrement la flotte chaux-de-fonnière de Velospot en cours de saison pour que les modèles, désormais rouges, soient compatibles avec l’électrique.

«Une vingtaine de nouveaux abonnements ont été souscrits en cours d’année, dont une dizaine avec batterie», déclare le directeur d’Intermobility, François Kuonen. «Il faudra attendre l’été prochain pour faire un bilan sérieux de cette nouvelle offre à La Chaux-de-Fonds, qui compte 170 abonnés.»

Au Locle, Stefano Fantini promet de tester le modèle électrique de Donkey Republic d’ici la toute fin de cette année, «pour autant qu’il n’y ait pas de neige trop vite». A Neuchâtel, l’option avec batterie n’est pas à l’ordre du jour pour 2020. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MobilitéAvec Velospot, La Chaux-de-Fonds passe la vitesse supérieureAvec Velospot, La Chaux-de-Fonds passe la vitesse supérieure

MobilitéBientôt des vélos électriques au LocleBientôt des vélos électriques au Locle

MobilitéUne application mobile pour les vélos en libre-service de NeuchâtelrouleUne application mobile pour les vélos en libre-service de Neuchâtelroule

Top