02.08.2015, 19:45

Atrac de l'autre côté du vaudeville

chargement

CRITIQUE - PAR TIMOTHÉE LÉCHOT

La grande qualité de «Caviar ou lentilles» - une pièce donnée par la compagnie Atrac, dès demain soir au Landeron - est le résultat d'une insatisfaction. Le metteur en scène Claude Pauchard, rencontré à l'issue de la générale, n'apprécie plus les vaudevilles répétitifs comme ceux de Ray Cooney: «Ayant marre de ces comédies faciles, j'ai même arrêté le théâtre pendant un certain temps.»

De retour sur les planches de diverses scènes régionales, Claude Pauchard a élargi son répertoire avant de revenir, avec Atrac, à une pièce divertissante. Cependant, il a choisi une comédie fine et complexe. Créé par Scarnicci et Tarabusi en 1967, «Caviar ou lentilles» tient du vaudeville et du polar. En outre, l'œuvre thématise le jeu d'acteur: «C'est du théâtre dans le théâtre!», se réjouit le metteur en scène.

A la fois drôle de dupe et fripon fascinant, un pater familias (Gérald Bonny) s'invite à des banquets pour jouer l'homme du monde, voler des petits fours et nourrir ainsi ses proches. Quand il transforme son propre gîte en théâtre d'une de ses arnaques, la situation se complique terriblement.

Quoique amateurs, les comédiens parviennent à donner une personnalité forte à leurs rôles respectifs, ce qui est indispensable dans une pièce comportant une grande distribution. Le remarquable décor, bricolé à la main, installe une ambiance italienne, miséreuse et rétro, que Claude Pauchard a conçue à partir des souvenirs napolitains de son enfance, et à laquelle concourent tous les éléments du spectacle.

Le Landeron, théâtre du Château, du 29 janvier au 12 mars. Ve-sa 20h, di 17h. Programme complet sur www.atrac.ch

critique

'


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MobilitéLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de busLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de bus

LauréatsMarathon terminé pour l’Université de NeuchâtelMarathon terminé pour l’Université de Neuchâtel

DébardageUn hélicoptère spécial à La Neuveville pour éliminer les peupliers affaiblisUn hélicoptère spécial à La Neuveville pour éliminer les peupliers affaiblis

StationnementPeseux: l’entrée en vigueur des macarons repousséePeseux: l’entrée en vigueur des macarons repoussée

ConflitHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée légaleHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée légale

Top