27.09.2018, 15:13

Avenir assuré pour la crèche de l'Hôpital neuchâtelois

chargement
Cette structure compte 74 places (image d'illustration).

Accueil des enfants La crèche de l'Hôpital neuchâtelois, à Neuchâtel, sera reprise par une association privée, en partenariat avec la Ville de Neuchâtel. La même association reprendra également les rênes de la crèche de La Chaux-de-Fonds le 1er janvier prochain.

Une solution a été trouvée pour assurer l’avenir de la crèche de l’Hôpital neuchâtelois, indique la Ville de Neuchâtel dans un communiqué. L’association «Il était une fois» exploitera dès le 1er janvier prochain cette structure d’accueil de 74 places établie en ville. Vingt places seront intégrées au plan d’équipement de la Ville, avec l’intention de les dédier à l’accueil des tout-petits. Tous les contrats de travail des collaboratrices et collaborateurs seront repris.

La direction de l’Hôpital neuchâtelois avait planifié il y a quelques années déjà, dans le cadre de mesures de rationalisation, l’externalisation de ses crèches de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. En partenariat avec une association privée et la ViIle de Neuchâtel, une solution permettant d’assurer la continuité de la structure d’accueil établie à l’avenue de Bellevaux, ainsi que la reprise du personnel, vient d’être trouvée. Un accord à trois qui doit également rassurer les familles, les enfants demeurant accueillis dans les mêmes locaux et pris en charge par les mêmes éducatrices et éducateurs.

Accent mis sur les tout-petits

L’association à but non lucratif «Il était une fois», qui gère déjà la structure «Ma crèche sous les étoiles» à Serrières-Peseux, reprendra l’exploitation de la crèche de l’HNE au 1er janvier 2019. De son côté, la Ville de Neuchâtel, par son Service de l’accueil de l’enfance, intégrera 20 des 74 places existantes dans son plan d’équipement, permettant ainsi de s’approcher du taux de couverture de 30% prévu par la loi cantonale sur l’accueil des enfants pour l’âge préscolaire. Elle mettra l’accent sur l’accueil des tout-petits, puisque c’est dans cette catégorie d’âge que le manque de place reste susceptible de retarder la reprise d’activité des parents.

Les contrats de travail des collaboratrices et des collaborateurs de la crèche seront transférés à l’association et maintenus, durant un an, sous le régime de la CCT 21. Le personnel et les syndicats ont d’ores et déjà été informés de ce transfert, tout comme les familles concernées.

A La Chaux-de-Fonds aussi

L'association «Il était une fois» reprendra également les rênes de la crèche de La Chaux-de-Fonds le 1er janvier prochain. Des discussions sont en cours avec la Ville de La Chaux-de-Fonds pour trouver une solution en matière de subventionnement des places d'accueil. Une décision finale est attendue début octobre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueMilvignes valide un budget bénéficiaire pour 2020Milvignes valide un budget bénéficiaire pour 2020

SuccessionLa socialiste Patricia Sörensen remplacera le PLR Michel Rossi au Conseil communal de PeseuxLa socialiste Patricia Sörensen remplacera le PLR Michel Rossi au Conseil communal de Peseux

Cortaillod«Rêve… au fil du temps», telle est la trame du spectacle de The Movement Dance School«Rêve… au fil du temps», telle est la trame du spectacle de The Movement Dance School

CommerceColombier: la filière des essences précieuses échappe à la morosité du marché du boisColombier: la filière des essences précieuses échappe à la morosité du marché du bois

RapUn troisième album pour le Neuchâtelois DissipéUn troisième album pour le Neuchâtelois Dissipé

Top