02.08.2015, 18:56

Festi'neuch et le NIFFF rapportent plus au canton qu'ils ne lui coûtent

chargement

L'impact économique de Festi'neuch et du Festival international du film fantastique (NIFFF) ne cesse de croître. C'est en substance ce que révèle une étude de la Haute Ecole de gestion (HEG) ARC dont les résultats sont rendus publics aujourd'hui.

Question chiffre, l'étude articule une création de richesse pour le canton de Neuchâtel de 640 000 francs pour le Nifff et plus d'un million pour Festi'neuch.

L'impact financier généré par ces festivals se traduit par des retombées économiques directes (création d'emplois, versements de salaires, les différents achats et taxes ) et des retombées indirectes liées aux dépenses du public sous forme de consommation de biens et services, démontre l'étude, basée sur les années 2007 et 2008 et financée en partie par les Affaires culturelles de la Ville de Neuchâtel. L'étude n'a pas traité les aspects social, culturel et artistique des deux manifestations. Elle les reconnaît comme importants, mais difficilement quantifiables.

Les deux événements bénéficient d'une subvention de 20 000 francs de la Ville de Neuchâtel. En sus, Festi'neuch reçoit des prestations de la Ville à hauteur de 17 000 francs et 10 000 francs du canton. Mais le festival reverse 93 000 francs de taxes de spectacles à la Ville. Les organisateurs des deux manifestations souhaitent se baser sur le résultat de cette étude pour élargir leur demande de subvention au-delà de la Ville de Neuchâtel. /djy-comm


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top