21.05.2019, 18:41

Fusion de Peseux: il pourrait y avoir un nouveau recours des opposants

chargement
Le 25 novembre dernier, les profusion de Peseux et Neuchâtel trinquaient à la naissance de Neuchâtel-Ouest. Mais le résultat du vote est contesté.

Politique Les opposants à la fusion de Peseux avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin ne baissent pas les bras. Alors qu’un recours sur le oui du mois de novembre est toujours pendant, un second recours pourrait être déposé.

La saga de la fusion de Peseux avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin pourrait connaître un nouvel épisode. Alors que la décision du Tribunal cantonal sur le recours déposé par les opposants subiéreux après le oui de novembre se fait attendre, ces derniers seraient susceptibles d’en déposer un second.

Il concerne la demande, faite en février, de la Ville de Neuchâtel de figurer comme tiers intéressé à la procédure, rapporte RTN ce mardi. Si la Cour de droit public accédait à cette demande, «le groupe d’opposants à la fusion annonce vouloir recourir contre cette décision au Tribunal fédéral», expliquent nos confrères.

Un manque d’argent pourrait néanmoins mettre fin au combat des opposants: un tout-ménage a été distribué à la population pour demander un soutien financier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JusticeFusion de Peseux: Neuchâtel veut un droit de regard sur le recoursFusion de Peseux: Neuchâtel veut un droit de regard sur le recours

PolitiqueMalgré le recours, la fusion progresse à PeseuxMalgré le recours, la fusion progresse à Peseux

PolitiquePeseux: recours contre la fusion déposé au Tribunal cantonalPeseux: recours contre la fusion déposé au Tribunal cantonal

PolitiquePeseux: la Chancellerie rejette le recours sur la fusion, les recourants iront au Tribunal cantonalPeseux: la Chancellerie rejette le recours sur la fusion, les recourants iront au Tribunal cantonal

FusionLe Conseil communal de Peseux ne démissionnera pas. Il mènera normalement les négociations de fusionLe Conseil communal de Peseux ne démissionnera pas. Il mènera normalement les négociations de fusion

affaires communalesA Peseux, les antifusion ne désarment pasA Peseux, les antifusion ne désarment pas

Top