06.02.2019, 10:31

Gorgier: l'élève conducteur flashé à 161 km/h roulait déjà depuis deux jours

chargement
Le jeune, résidant dans le canton de Neuchâtel, a été interpellé.

Excès de vitesse Le jeune élève conducteur qui a été flashé à 161 km/h dans un tronçon limité à 100 km/h dimanche à Gorgier écopera d'une sanction pénale et administrative. Il roulait par ailleurs sans accompagnant, avec le véhicule de son entreprise, depuis le jour précédent.

L’élève conducteur qui a été flashé dimanche dernier à 161km/h dans le tunnel de Gorgier, alors que la vitesse était limitée à 100 km/h, sera sanctionné par une double peine: pénale et administrative.

En plus d’avoir enfreint la Loi sur la circulation routière, le jeune homme de 19 ans est prévenu de vol d’usage pour avoir emprunté le véhicule de l’entreprise dans laquelle il est apprenti, sans en avoir l’autorisation. En revanche, il n’est pas poursuivi pour un délit de chauffard, faute qui n’est retenue qu’à partir de 80 km/h de dépassement sur les autoroutes.

Le jeune homme a circulé en voiture «durant le week-end, sur les routes du canton», commente Georges-André Lozouet, chargé de communication de la police neuchâteloise.

Flashé dimanche en fin de journée par un radar mobile, l’élève conducteur a été immédiatement signalé à la centrale, qui a alerté ses patrouilles «sans pour autant lancer une recherche active. Ce genre de mesure se met en place en cas de délit de chauffard, ce qui n’était pas le cas ici. Nos policiers ont été chargés d’interpeller le conducteur s’ils le croisaient. Au final, l’enquête nous a permis de remonter jusqu’à lui lundi.»

Retraits fréquents de permis d’élève 

Interpellé, l’élève conducteur a reconnu les faits. Il sera sanctionné d’une condamnation pénale «en fonction de ses antécédents, de sa situation personnelle et de son revenu», explique Georges-André Lozouet. «Mais le risque qu’il soit privé de liberté est quasi inexistant.»

Récupérer son permis d’élève conducteur s’annonce en revanche plus compliqué pour le jeune fautif. Pour Philippe Burri, directeur du Service cantonal des automobiles (Scan), «la sanction sera de minimum trois mois de retrait de permis d’élève. Mais étant donné que le jeune homme roulait sans accompagnant, ce sera davantage. Car c’est une faute supplémentaire.»

La commission administrative du Scan tiendra compte des éventuels antécédents et du degré de repenti du fautif. L’an dernier, 74 permis d’élève conducteur ont été retirés, sur les 2039 qui ont été octroyés.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Via SicuraMultirécidiviste des excès de vitesse, un Neuchâtelois reste condamné à 9 mois de prison fermeMultirécidiviste des excès de vitesse, un Neuchâtelois reste condamné à 9 mois de prison ferme

CirculationValais: un chauffard flashé à 162 km/h dans un tunnelValais: un chauffard flashé à 162 km/h dans un tunnel

Top