01.06.2016, 18:03

Lac de Neuchâtel: l'aspirateur à algues recherche des sous

chargement
Le démonstrateur présenté l'an dernier à Concise.

Nature Présenté l'an dernier comme une alternative aux faucardeuses, le projet d'aspirateur à algues du Vaudois André Corthay recherche 30'000 francs dans une campagne de financement participatif pour la construction du 1er engin.

Un tuyau aspirant les algues puis une vis qui les comprime. L'idée présentée en août dernier à Concise par le Vaudois André Corthay pour lutter contre l'envahissement des ports de la région par les algues et la réutilisation de ces dernières avance. 

Ayant revu les dimensions de son engin au contact des gardes-port du lac de Neuchâtel, l'ingénieur de Bavois a lancé ces jours un financement participatif sur wemakeit.com pour trouver les quelque 30'000 francs nécessaires (sur 220'000 francs au total) à la finalisation de son engin, désormais nommé Pléco.

Les explications ce jeudi dans nos éditions payantes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LAC DE NEUCHATELValoriser les algues envahissantesValoriser les algues envahissantes

Lac de NeuchâtelUne machine pour valoriser les algues des portsUne machine pour valoriser les algues des ports

Top