27.06.2018, 17:35

Une ancienne élue revient siéger, et Saint-Blaise implose

Premium
chargement
C'est d'abord une méconnaissance de la loi qui a mené les autorités à se chamailler.

Politique Une conseillère générale qui avait démissionné revient siéger pour deux séances, à la demande de son parti. Illégal selon certains. Ce cas met en lumière des habitudes contestables.

«Vu les histoires que ça engendre, je me dis je n’aurais jamais dû accepter de revenir au Conseil général.»

Des histoires, c’est vrai qu’il s’en passe depuis plusieurs semaines à Saint-Blaise. Accusations à tout va. Allons-y aussi pour les insultes. Motif? La réélection d’une ancienne conseillère générale.

Catherine Simonetta a obtenu un siège aux législatives de 2016....

À lire aussi...

NoëlCadeaux écolos et bonnes actions: comment ne pas tomber dans le panneau?Cadeaux écolos et bonnes actions: comment ne pas tomber dans le panneau?

PolitiqueFini les zones blanches illimitées à La TèneFini les zones blanches illimitées à La Tène

PéréquationUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitudeUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitude

L’offensive des hauteurs

Un comité lance une initiative populaire cantonale pour que le Canton verse aux communes d’altitude 90% des 23 millions...

  13.12.2019 16:44
Premium
  Val-de-Ruz

Finances communalesBudget 2020: les élus de Cortaillod coupent la poire en deuxBudget 2020: les élus de Cortaillod coupent la poire en deux

MusiqueLe Landeron: Le Madrigal propose un tour du monde des chants de NoëlLe Landeron: Le Madrigal propose un tour du monde des chants de Noël

Top