28.06.2018, 00:01

La convention du CAP défendue bec et ongles

Premium
chargement
Si Lignières et Cressier acceptent, ce soir, la nouvelle convention,  le CAP devrait réouvrir ses portes début 2019.
Par fve

CORNAUX Les ados devraient pouvoir reprendre leurs marques.

Un rapport semblant «vouloir démolir ce centre» et «manquant de substance». Des «tergiversations quant au bien-être de notre jeunesse». «Incompréhension face au positionnement de certains élus qui étaient pro-fusion, acceptent l’adhésion remaniée à la communauté des eaux (CEN) et aujourd’hui refusent de soutenir cette structure dédiée à la jeunesse de l’Entre-deux-Lacs.» Virulents furent les propos adressés, lundi soir, par...

À lire aussi...

RapprochementLa fusion de Neuchâtel et ses voisines progresse à grand pasLa fusion de Neuchâtel et ses voisines progresse à grand pas

FusionLes travaux pour la nouvelle commune de Neuchâtel sont lancésLes travaux pour la nouvelle commune de Neuchâtel sont lancés

FinancesSaint-Blaise: baisse des impôts de deux points et vente du téléréseau soumises au législatifSaint-Blaise: baisse des impôts de deux points et vente du téléréseau soumises au législatif

événementMondiaux d’unihockey féminin: la Suisse affrontera la LettonieMondiaux d’unihockey féminin: la Suisse affrontera la Lettonie

Jeune publicNeuchâtel: avec Benjamin Knobil, c’est le «Petchi» au PommierNeuchâtel: avec Benjamin Knobil, c’est le «Petchi» au Pommier

Top