26.07.2016, 00:57

La Grange du Plan-Jacot hantée par des voix magiques

Premium
chargement
1/2  
Par pascale béguin

BEVAIX Deux opéras populaires joués sur les planches du théâtre des Baladins.

L’art lyrique a soufflé un vent très chaud sur les hauteurs de Bevaix ce week-end. Et il soufflera encore. Pour la première fois, le théâtre du Plan-Jacot accueille une troupe d’opéra, constituée de jeunes professionnels franco-suisses de haut vol: six chanteurs, un comédien, un danseur et un pianiste présentant «Le téléphone et le médium».

Et c’est le pianiste justement, Evan...

À lire aussi...

SignaturesRéférendum contre le congé paternité: le PS neuchâtelois dénonce des méthodes trompeusesRéférendum contre le congé paternité: le PS neuchâtelois dénonce des méthodes trompeuses

Mobilité douceLe Landeron: les cyclistes sont-ils en danger sur le pont de Saint-Jean?Le Landeron: les cyclistes sont-ils en danger sur le pont de Saint-Jean?

MusiqueLa fanfare L'Espérance de Cressier propose un hymne à l'espoirLa fanfare L'Espérance de Cressier propose un hymne à l'espoir

RecensementGrande Cariçaie: fort recul des oiseaux d’eau sur le lac de NeuchâtelGrande Cariçaie: fort recul des oiseaux d’eau sur le lac de Neuchâtel

LauréatsLa faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel a délivré 217 bachelorsLa faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel a délivré 217 bachelors

Top