16.05.2018, 15:40

Saint-Blaise: le journaliste Alain Rebetez animera la séance d'information sur les Chauderons

chargement
Alain Rebetez quitte Genève et la RTS à la fin du mois pour Paris, où il sera la plume expatriée de plusieurs quotidiens romands.

 16.05.2018, 15:40 Saint-Blaise: le journaliste Alain Rebetez animera la séance d'information sur les Chauderons

saint-blaise La séance d'information sur le futur quartier des Chauderons, ce soir à Saint-Blaise, sera animée par Alain Rebetez. Le journaliste neuchâtelois qui s'est fait un nom en commentant l'actualité fédérale pour la RTS avec un style inimitable ne se privera pas de poser des questions et de donner la parole au public.

Les citoyennes et citoyens de Saint-Blaise sont conviés ce mercredi soir à une séance d'information sur la votation du 10 juin. Celle-ci, qui se tient dès 20h à la salle de gymnastique du collège de Vignier, porte sur les deux référendums contestant des décisions du législatif relatives au projet de nouveau quartier aux Chauderons, sur les hauts de la localité.

C'est aujourd'hui seulement que nous l'apprenons: le journaliste vedette de la RTS Alain Rebetez a accepté de relever le challenge d'animer cette séance autour d'un objet controversé et relativement complexe.

Les référendaires ont fait savoir récemment qu'ils ne participeraient pas à cette séance, estimant qu'il n'avait "pas été possible de s’accorder sur les règles du jeu et sur des modalités équitables" pour leur participation. Ils mettaient en cause aussi le rôle actif qu'entendait faire jouer la commune au modérateur, qu'elle n'avait pas encore choisi.

Les opposants au projet mettaient notamment comme condition à leur participation que la commune, organisatrice de l'événement, impose un rôle "purement technique" à un modérateur qui aurait dû se limiter à "empêcher les débordements
et chronométrer les prises de parole."

La prestation d'Alain Rebetez risque d'être aux antipodes de ces voeux. La commune a de son côté invité tout citoyen, partisan ou opposant au projet, à venir s'informer et à exprimer librement ses opinions.


À lire aussi...

InterviewChauderons: "Que l'on construise ici, ça me fait mal au ventre"Chauderons: "Que l'on construise ici, ça me fait mal au ventre"

Top