02.08.2015, 19:02

Le recyclage est une vie d'art

chargement

Vingt-cinq minutes, c'est le temps qu'il a fallu hier après-midi à l'artiste neuchâtelois Yvan Barral pour monter cette œuvre d'art insolite à la rue de l'Hôpital, à Neuchâtel.

Composée exclusivement d'éléments recyclés, «Ailes d'argent» illustre parfaitement la créativité de cet artiste urbain. Inutile d'y chercher la moindre vis ou le moindre clou. Tout s'emboîte. Un peu à l'image de l'inventivité d'Yvan Barral.

Pour ses œuvres, il reprend les pièces que les magasins jettent. «Quand je vois une pièce, je sais tout de suite où je vais la mettre.»

Doté d'une créativité déconcertante, le personnage partage sa passion avec sourire dans la rue. «J'ai rien dans le ventre, je vis de l'aide sociale. Je mourrai artiste, même si je mourrai de faim. Ici, je suis content de donner le sourire aux gens qui vivent des moments difficiles ou qui ne mangent pas à leur faim», glisse-t-il avec humilité.

Parfois, les passants s'arrêtent, intrigués par l'œuvre. Alors, cet artiste de 42 ans leur présente son art. Un art qui ne se limite pas aux statues. «Je fais aussi de la peinture et des fresques. En fait, je crée la plupart des choses qui me passent par la tête.»

Outre le plaisir d'exposer son art de rue, ce que souhaite relever Yvan Barral, c'est que les projets d'urbanisme de Neuchâtel devraient davantage solliciter les artistes de la région. /mma


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Le grand portraitKurt Gisler, agriculteur philosopheKurt Gisler, agriculteur philosophe

FêtesLe pain d’épices envahit NeuchâtelLe pain d’épices envahit Neuchâtel

FêtesUn programme de fin d’année au goût de pain d’épices à NeuchâtelUn programme de fin d’année au goût de pain d’épices à Neuchâtel

JusticeUn député neuchâtelois acquitté pour une «erreur parfaitement excusable»Un député neuchâtelois acquitté pour une «erreur parfaitement excusable»

MariageUn seul office d’état civil pour Neuchâtel et l’Entre-deux-LacsUn seul office d’état civil pour Neuchâtel et l’Entre-deux-Lacs

Top