30.08.2018, 17:34

Le théâtre de Colombier offre un bain d'amour et d'humour

chargement
Dans "Le Prénom", on s'écharpe grave pour la plus grande jubilation du spectateur.

Culture Le théâtre de Colombier inaugure sa saison 2018-2019 vendredi 31 août par deux pièces de boulevard jouées sur l'allée du Débarcadère, à Auvernier. En novembre, le public pourra voir, sur scène, "Le Prénom", dont la version filmée a connu un immense succès.

«Mon fil rouge pour cette saison, c’est l’amour.» La coordinatrice du Théâtre de Colombier, Valéria Aubert, donne ainsi un contenu à ce «passeport pour le bonheur» dont elle parle dans l’édito du programme de la saison 2018-2019.

Sept spectacles programmés par l’institution ou coproduits composent la saison proprement dite. A quoi s’ajoutent trois propositions: deux spectacles hors les murs proposés en partenariat avec le théâtre du Passage et la Petite Lanterne, la Lanterne magique pour les 4-6 ans.

Le premier des spectacles hors les murs propose deux pièces des maîtres absolus du boulevard, Feydeau et Courteline. «Feu la mère de Madame» et «Boulingrin» sont joués sur l’allée du Débarcadère, à Auvernier le 31 août à 20h et le 2 septembre à 17h.

Trois spectacles à 25 francs

Itinérante aussi, la camionnette-chapiteau du T-âtre donnera à voir en 2019 «Le Petit Prince» pour enfants dès 10 ans, à Colombier, Bôle et Auvernier. Plus proches dans le calendrier, les joutes théâtrales à l’enseigne de «Warm-up» – échauffement en vue de la Coupe du monde de catch impro –, ne devraient pas avoir de mal à remplir, le 23 septembre à 17h, les 324 sièges du théâtre.

D’autant plus que ce spectacle fait partie des trois que l’institution a décidé de proposer au tarif unique de 25 francs. C’est le cas aussi pour «Espace Vital/Lebensraum», proposé en mars 2019 par le groupe théâtral gruérien «La Catillon». Ces comédiens amateurs offrent «une qualité propre à faire pâlir beaucoup de professionnels», commente Valéria Aubert. Elle parie aussi, avec son tarif à 25  francs, sur «Arizona» de la compagnie TA58, en avril 2019.

"Le prénom" sur scène, une rareté!

Attention, chef-d’œuvre! Chacun ou presque a vu «Le prénom» au cinéma. Mais très peu de monde a pu voir cette pièce au théâtre. La compagnie Passage à l’acte a dû batailler ferme pour décrocher les droits. A saisir les 2 et 3 novembre, car cette ouverture se referme fin 2018. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top