27.02.2019, 17:42

Les bestioles des étangs vedettes du centre-nature de La Sauge

chargement
L'exposition "ça grouille dans la mare!" allie aquariums, vidéos, textes et éléments ludiques.

Nature Les petits habitants des mares et des étangs font l’objet de la nouvelle exposition du centre-nature de la Sauge, à Cudrefin.

Elles s’appellent notonecte, trichoptère, gerris ou encore corise. Ces petites bêtes ont deux points communs. Ce sont des invertébrés et, surtout, ce seront les stars du centre-nature de La Sauge pour les deux ans à venir. L’institution de Cudrefin inaugure ce samedi sa nouvelle exposition, intitulée «Ça grouille dans la mare!»

«Leurs noms sont déjà étonnants et les bestioles qui se cachent derrière le sont tout autant», assure Arnaud Maeder, le nouveau directeur du centre de l’association Aspo-Birdlife. Et l’ancien boss du musée d’histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds de citer les méthodes de propulsion variées de ces animaux ou leurs nombreuses façons de respirer sous l’eau.

«Il y a une diversité qu’on ne retrouve pas chez les vertébrés.» Ainsi certaines espèces présentées sont dotées de poumons, d’autres de branchies, tandis que des punaises d’eau comme la nèpe possèdent l’équivalent d’un tuba au bout de l’abdomen.

Des étangs voisins

Ces caractéristiques extraordinaires sont présentées via des modules alliant petites séquences vidéo, textes et expériences ludiques. Le tout agrémenté d’aquariums où nagent les invertébrés en question. Ces bestioles ont été pêchées dans les étangs du centre-nature pour la plupart. «Pour nous, les montrer ainsi, c’est une bonne approche avant d’aller dehors les voir dans la nature», commente Arnaud Maeder.

L’exposition, créée à l’origine par le centre-nature de Neerach, répond à une demande des visiteurs de Cudrefin, selon le directeur adjoint Carl’Antonio Balzari. «Nous avons souvent des questions à la réception. Les gens aimeraient en savoir plus.» Ce d’autant plus que la Grande Cariçaie, voisine du centre, reste le principal milieu marécageux de Suisse, et donc l’un des bastions de ces espèces.

Question très actuelle

«Quand on connaît, on est davantage sensible à la protection des espèces», complète Arnaud Maeder. «C’est une question très actuelle que celle de la perte de biodiversité. L’extinction des insectes se déroule huit fois plus vite que le reste. Et là, on parle de quelque chose qui se passe en Suisse. C’est une problématique locale.»

Le public est invité au vernissage de l’exposition ce samedi dès 16h. Le centre-nature lancera à proprement parler sa saison ce dimanche, dès 9h. Cette année, la grande nouveauté sera pour le solstice d’été. Le centre-nature organisera une journée portes ouvertes du lever de soleil à la tombée de la nuit, le samedi 22 juin.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NatureArnaud Maeder prendra la direction du centre nature BirdLife à La SaugeArnaud Maeder prendra la direction du centre nature BirdLife à La Sauge

NatureSamedi soir à la Sauge, ils ont vu le castor pour la première foisSamedi soir à la Sauge, ils ont vu le castor pour la première fois

Top