21.09.2018, 19:08

Les dix mille francs octroyés par l'exécutif de Peseux aux comités pour et contre la fusion sont contestés politiquement et questionnés juridiquement

Premium
chargement
Au printemps 2016, les affiches fleurissait. Les deux comités, pour et contre, avaient déjà reçu chacun 5000 francs.

Peseux Le Conseil communal de Peseux a décidé de donner 5000 francs à chacun des deux comités en faveur ou contre la fusion qui sera tranchée dans les urnes fin novembre. Une manne dont la légalité pourrait se révéler problématique.

Jeudi soir, un conseiller général a contesté la validité de la décision de l’exécutif de donner 5000 francs aux anti- comme aux pro-fusion.

Le 25 novembre prochain, les citoyens de Peseux voteront pour la seconde fois pour dire s’ils souhaitent fusionner avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

Le Conseil communal de Peseux a décidé d’accorder un soutien...

À lire aussi...

LauréatsMarathon terminé pour l’Université de NeuchâtelMarathon terminé pour l’Université de Neuchâtel

DébardageUn hélicoptère spécial à La Neuveville pour éliminer les peupliers affaiblisUn hélicoptère spécial à La Neuveville pour éliminer les peupliers affaiblis

StationnementPeseux: l’entrée en vigueur des macarons repousséePeseux: l’entrée en vigueur des macarons repoussée

ConflitHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée légaleHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée légale

NouveautéAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vinAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vin

Top