20.02.2019, 15:30

Les lettres d’amour de Robert Walser lues au théâtre du Pommier

chargement
Robert Walser au temps de sa jeunesse à Bienne.

Lecture Ce vendredi au théâtre du Pommier, à Neuchâtel, la comédienne Graziella Rossi et l’accordéoniste Hans Hassler feront résonner l’oeuvre de Robert Walser.

Le Deutsch-Club de Neuchâtel fête ses 45 ans avec une lecture musicale consacrée à Robert Walser, ce vendredi au théâtre du Pommier.

Robert Walser (1878-1956), le Biennois à la frontière des langues, l’écrivain vagabond à la plume espiègle, est salué comme l’un des grands écrivains germanophones du 20e siècle et pourtant toujours méconnu en Suisse romande.

Bruno Ganz en fit souvent lecture, de même qu’une autre de ses admiratrices, la comédienne Graziella Rossi. La Zurichoise, parfaite bilingue, sera sur la scène du théâtre du Pommier avec l’accordéoniste Hans Hassler, artiste innovant, aussi à l’aise dans la musique folklorique, le classique, la musique de film et le jazz.

Alternant les lectures en français et en allemand, le duo mettra en mots et en musique plusieurs courts textes de Robert Walser, parmi lesquels, les lettres d’amour adressées à une amie d’enfance, infirmière à l’Hôpital psychiatrique de Bellelay. Lui qui n’a vraisemblablement jamais connu de femme de sa vie fait preuve d’une inventivité épistolaire confondante.

Une voix singulière

Marion Graf, traductrice de Robert Walser pour les éditions Zoé, viendra présenter l’œuvre de cet écrivain si singulier. Malgré un certain succès à ses débuts à Berlin, l’écrivain resta en marge. Rattrapé par ses psychoses, il s’enferma peu à peu dans une écriture de minuscules pattes de mouches, ses fameux microgrammes, qu’il était seul à décrypter. Interné durant la moitié de sa vie, il mourut un soir de Noël à l’hôpital psychiatrique d’Herisau.

Pourtant, en dépit d’un destin tragique, la prose de Robert Walser résonne d’une ironie réjouissante. «Derrière ses pirouettes et ses loufoqueries, il y a la tendresse et la sensibilité d’un immense poète», relève Jürg Flury, qui, avec une poignée de passionnés, porte le Deutsch-Club de Neuchâtel.

La saison anniversaire se poursuivra le 9 avril avec une lecture en forme d’entretien de l’écrivain de l’ancienne RDA, Volker Braun, le Bertolt Brecht d’aujourd’hui si l’on ose dire… Une façon pour le Deutsch-Club de perpétuer le dialogue entre les cultures.

 

Infos pratiques

Neuchâtel, CCN-théâtre du Pommier, ve 22 février à 20h30. En savoir plus : Le programme


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueMilvignes valide un budget bénéficiaire pour 2020Milvignes valide un budget bénéficiaire pour 2020

SuccessionLa socialiste Patricia Sörensen remplacera le PLR Michel Rossi au Conseil communal de PeseuxLa socialiste Patricia Sörensen remplacera le PLR Michel Rossi au Conseil communal de Peseux

Cortaillod«Rêve… au fil du temps», telle est la trame du spectacle de The Movement Dance School«Rêve… au fil du temps», telle est la trame du spectacle de The Movement Dance School

CommerceColombier: la filière des essences précieuses échappe à la morosité du marché du boisColombier: la filière des essences précieuses échappe à la morosité du marché du bois

RapUn troisième album pour le Neuchâtelois DissipéUn troisième album pour le Neuchâtelois Dissipé

Top