02.08.2015, 19:45

Lyrique, russe et populaire

chargement

CRITIQUE - PAR ALEXANDRE TRAUBE

Qui ne se souvient pas de la fusion et la transe prophétique entre le chef d'orchestre maudit et la jeune violoniste révélée à elle-même par l'interprétation du concerto de Tchaïkovski dans le film «Le concert»?

C'est une version sans doute plus sobre, mais égale de communion entre chef et soliste, que nous ont offert, jeudi, au temple du Bas, Heiko Mathias Förster à la tête de la Neue Philharmonie Westfalen et le prodige de 20 ans Serge Zimmerman.

Le jeu concentré et maîtrisé dans la virtuosité de l'œuvre, lyrique sans excès, répond à l'imposante masse orchestrale sous une direction très fine de Heiko Mathias Förster. On admire chez ce chef le sens aigu des ruptures et les agogiques dans le tempo, si nécessaires dans la Musique russe. Ils font merveille dans le sabbat fou des sorcières de la «Nuit sur le Mont-Chauve».

Moussorgski, dans cette oeuvre assez extérieure, crée un style spécifiquement russe et populaire qui annonce déjà l'univers à la fois lyrique et sauvage que met en place Stravinski et dont les prémices encore postromantiques se font entendre dans son premier ballet, «L'oiseau de feu». Cette pièce, qui couronne le concert fait ainsi écho au Moussorgski initial, formant un double écrin très russe pour un concerto cosmopolite et universel.

critique

'


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LitigeHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée «légitime»Home des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée «légitime»

NouveautéAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vinAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vin

SolidaritéLes Neuchâtelois invités à porter leur pire pull pour Noël AutrementLes Neuchâtelois invités à porter leur pire pull pour Noël Autrement

Mara 2017, Sandoz Vins, NeuchâtelMara 2017, Sandoz Vins, Neuchâtel

SignaturesRéférendum contre le congé paternité: le PS neuchâtelois dénonce des méthodes trompeusesRéférendum contre le congé paternité: le PS neuchâtelois dénonce des méthodes trompeuses

Top