25.02.2019, 14:24

Neuchâtel: bercé d’illusions, le Centre espagnol disparaît

Premium
chargement
Le Centre espagnol pensait exploiter tout l'immeuble de Coquemène 1, à Serrières. Mais les promesses de la Ville de Neuchâtel se sont révélées être du vent.

Intégration Convaincu qu’il allait pouvoir ouvrir un établissement public à Serrières, le Centre espagnol en est finalement réduit à se dissoudre. Le Service de l’urbanisme de la Ville de Neuchâtel est montré du doigt.

Reconstruit sur des ruines à cause d’une gestion défaillante, le Centre espagnol de Neuchâtel se voyait renaître comme un phénix lorsque, en 2015, il investit l’immeuble vide de Coquemène 1, à Serrières.

Les multiples contacts avec le conseiller communal d’alors, Olivier Arni, et ses services laissent entendre qu’en s’installant au premier étage de cette bâtisse, le Centre espagnol...

À lire aussi...

InquiétudesLe Centre espagnol de Neuchâtel craint pour ses locauxLe Centre espagnol de Neuchâtel craint pour ses locaux

NeuchâtelLe Centre espagnol renaît dans l'ancien Cercle de SerrièresLe Centre espagnol renaît dans l'ancien Cercle de Serrières

Le Centre espagnol recréé

La page de la fin désastreuse du Centre espagnol "La tres carabelas", à Peseux, est tournée! Dimanche, une vingtaine...

    08.05.2014 00:01
Premium
  Peseux


Top