13.12.2017, 11:47

Neuchâtel fusionne sécurité publique, ambulanciers, pompiers et médiateurs

chargement
Les médiateurs urbains intégreront le nouveau service.

Réorganisation Dès le 1er janvier 2018, la Ville de Neuchâtel réunira les agents de sécurité publique comme les pompiers, ambulanciers, collaborateurs de la police du feu, de la protection civile ou encore les médiateurs urbains au sein du même service

Exit le Service de la sécurité urbaine, le Service d’incendie et de secours (SIS) et le Service de protection et sauvetage, bienvenue au Service communal de la sécurité. "Pour davantage d’efficacité", écrit la Ville de Neuchâtel dans un communiqué, elle réorganise ses missions de sécurité sous une même bannière aux couleurs de l’aigle communale. Dès 2018, les agents de sécurité publique, sapeurs-pompiers professionnels, ambulanciers, collaborateurs de la police du feu, de la salubrité publique et de la protection civile ainsi que les médiateurs urbains seront placés sous la conduite d’un seul chef de service dépendant de la direction de la Sécurité.

Nouveau numéro de téléphone pour la police de proximité

Cette réforme, qui prendra effet le 1er janvier 2018, "ne bousculera pas les habitudes de la population". On pourra toujours venir chercher une vignette de stationnement, demander une autorisation ou annoncer un objet trouvé à la réception du Service communal de la sécurité au Faubourg de l’Hôpital 6. Cependant, à la place du 032 722 22 22, il faudra désormais composer le 032 717 70 70 pour atteindre la centrale. Les numéros d’urgence (117-118-144), qui ne dépendant pas de la Ville, restent quant à eux inchangés.

« Cette réforme fait suite, de manière logique, à la redéfinition des missions de sécurité de la Ville suite à l’entrée en vigueur de la LPol1 et de la LPDIENS2 », a expliqué Violaine Blétry-de Montmollin à la presse mercredi. « Cette réorganisation vise une efficience et une rationalité maximales, pour le bien de la population dans un cadre financier maîtrisé », a ajouté la directrice de la Sécurité, qui chapeautera ce nouveau service un an tout juste après son arrivée au Conseil communal.

C’est le commandant Frédéric Mühlheim, actuellement chef du Service de protection et sauvetage, qui prendra la tête de ce nouveau Service communal de la sécurité. Il dirige également l’Organe communal de conduite (OCC), qui réunit les partenaires sécuritaires en cas de crise. Il est secondé par son adjoint Eric Leuba, responsable du secrétariat général du nouveau service.

Le chef de service dirigera des entités administratives : Domaine public et Logistique et de terrain : Proximité, Prévention, Pompiers professionnels, Ambulances, Protection civile et Médiation urbaine. Chacune de ces entités aura son responsable.

Identité visuelle commune

Pour renforcer la collaboration et améliorer leur interopérabilité, les entités de terrains seront réunies, dès le premier trimestre 2018, dans la caserne de la sécurité à la Maladière. La direction du service, sa réception ainsi que les entités administratives seront quant à elles situées dans les locaux du Faubourg de l’Hôpital 4 et 6. Cette localisation "vise à garantir la proximité et la disponibilité de nos prestations au profit des citoyens", écrit la Ville.

Souhaitant valoriser l’ensemble des prestations que la Ville de Neuchâtel fournit auprès de la population neuchâteloise, le Conseil communal a adopté une identité visuelle commune pour l’ensemble de ses services de sécurité. Pour remplacer la pluralité des logos des actuels services de sécurité, il a choisi pour sigle l’aigle noire, représentant les armoiries de la Ville.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NeuchâtelDes médiateurs urbains ont été lâchés dans les rues du chef-lieuDes médiateurs urbains ont été lâchés dans les rues du chef-lieu

Top