19.12.2018, 16:09

«Il segreto di Susanna», l’opéra qui … enfume Neuchâtel

chargement
Après  "Don Quichotte" en 2016,  Ruben Amoretti se lance dans un intermezzo plein d'humour.

Théâtre Le trio Ruben Amoretti, Laurence Guillod et Sandro de Feo nous entraîne dans un intermezzo plein d’humour, accompagné par quatre instrumentistes de l’ensemble Histoires de musique. A découvrir au théâtre du Passage.

Gil doit bien se rendre à l’évidence, une vague odeur de cigarette flotte dans son salon. Mais son serviteur, Sante, ne s’adonne pourtant pas à ce vice… Il ne reste qu’une seule explication, qui fait bouillir le comte de jalousie: sa femme, Susanna, le trompe avec un fumeur!

Composé par le Vénitien Ermanno Wolf-Ferrari au début du siècle dernier, «Il segreto di Susanna» («Le secret de Suzanne») est un intermezzo en un acte peu joué depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, c’est la pièce qu’a choisi d’adapter l’association RR pour son opéra tout public annuel. «C’est une oeuvre à la Verdi ou Puccini, mais pleine d’humour», assure le chanteur lyrique Ruben Amoretti, qui, sur les planches, se glisse dans la peau du comte Gil. 

Parfait pour les jeunes

Le choix de cette pièce s’est imposé naturellement, notamment pour sa durée d’une heure, le timing parfait pour les plus jeunes. Mais aussi pour garder une ligne cohérente. «Cet opéra fait office de suite à celui que nous avons joué l’année dernière», explique Ruben Amoretti.

«Nous avions interprété ‘La serva padrona’ de Pergolèse, l’histoire d’une servante qui finit par épouser son maître. La trame en elle-même n’est pas similaire à celle de ‘Il segreto di Susanna’, mais Ermanno Wolf-Ferrari s’est inspiré de Pergolese pour écrire sa pièce.» Bien que leurs synopsis soient différents, ces deux pièces se rejoignent sur leur personnage central: une figure féminine portée sur la cachotterie et la tromperie. 

Pas de mégots

Susanna (jouée par Laurence Guillod) n’est pas coupable d’adultère. En secret, pour combattre la solitude qui la ronge pendant que son mari est absent, elle s’est mise à la cigarette. «Au début du 20e siècle, comme il était mal vu pour une femme de fumer, son mari Gil ne pouvait pas se douter de la supercherie», souligne Ruben Amoretti.

Sur scène, pas question de laisser traîner les mégots: les acteurs se servent d’une cigarette électronique. Quatre musiciens de l’ensemble Histoires de musique se chargeront d’interpréter les partitions de cet opéra.

Depuis 12 ans, l’association RR, emmenée par Ruben Amoretti, se plaît à faire découvrir le monde de l’opéra aux plus jeunes. «C’est aussi une manière de nous chercher un public futur pour de plus grandes pièces», glisse la basse lyrique. L’équipe a déjà adapté des oeuvres plus importantes, comme «Carmen», «Don Quichotte» ou encore «Le barbier de Séville».

infos pratiques

Théâtre du Passage, du 19 au 23 décembre. Mercredi et dimanche: 17h. Jeudi, vendredi et samedi: 20h.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Hip-hopMuthoni Drummer Queen a remporté un prix aux Swiss live talentsMuthoni Drummer Queen a remporté un prix aux Swiss live talents

SpectaclePeseux: le Jukebox Café, un festival pour créer du lienPeseux: le Jukebox Café, un festival pour créer du lien

VotationsSaint-Blaise: référendaires et autorités se livrent à une guerre des chiffres avant la votationSaint-Blaise: référendaires et autorités se livrent à une guerre des chiffres avant la votation

Fait diversNeuchâtel: un jeune homme retrouvé la tête en sang au Jardin anglaisNeuchâtel: un jeune homme retrouvé la tête en sang au Jardin anglais

ConcertNeuchâtel: MC Roger a mis le feu à la Cité UNeuchâtel: MC Roger a mis le feu à la Cité U

Top