24.06.2018, 21:22

«On ne vit pas de la musique, on vit pour la musique!»

Premium
chargement
Devant le Temple du Bas, à Neuchâtel, de gauche à droite: Romain, Louis, Diane,Sébastien, Daniel (en haut), Matthieu et Estelle, présents à la Fête de la musique.

Neuchâtel A la Fête de la Musique, ils ont partagé leur talent avec vous lors de spectacles gratuits. Mais pour ces artistes, au quotidien, est-ce aussi la fête?

C’était la Fête de la musique ce week-end, en ville de Neuchâtel. Principe clé: les musiciens offrent leurs airs au public. Une foultitude de concerts gratuits se sont ainsi succédé sur différentes scènes. Mais est-ce aussi la fête, au quotidien, pour les artistes qui s’y illustrent? Est-ce facile, de vivre de la musique?

«Y arriver me semble un...

À lire aussi...

Mobilité douceLe Landeron: les cyclistes sont-ils en danger sur le pont de Saint-Jean?Le Landeron: les cyclistes sont-ils en danger sur le pont de Saint-Jean?

MusiqueLa fanfare L'Espérance de Cressier propose un hymne à l'espoirLa fanfare L'Espérance de Cressier propose un hymne à l'espoir

RecensementGrande Cariçaie: fort recul des oiseaux d’eau sur le lac de NeuchâtelGrande Cariçaie: fort recul des oiseaux d’eau sur le lac de Neuchâtel

LauréatsLa faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel a délivré 217 bachelorsLa faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel a délivré 217 bachelors

TerroirCes pommes de terre neuchâteloises qui deviennent des frites ou des chipsCes pommes de terre neuchâteloises qui deviennent des frites ou des chips

Top